GameTest – iCarus (iOS)

Qui a dit qu’il n’y avait que des jeux casual sur les plateformes d’Apple ? iCarus débarque sur l’AppStore pour nous prouver définitivement le contraire. Parce qu’il y a aussi de l’onirisme coutant 99 centimes les 15 minutes. Ou comment transporter un peu de poésie vidéoludique partout sur soi…

Un jeu qui ne paye pas de mine.

Il faut beaucoup d’imagination, une âme de poète et 99 centimes à dépenser un peu à l’aveuglette pour profiter pleinement d’iCarus, mais cette toute petite production vidéoludique de Sir Realism est des plus intéressante à présenter. Crayonnés de bout en bout comme des enfants très talentueux l’auraient fait avec leurs quelques moyens, iCarus se dote d’entrée d’une ambiance graphique hors du commun. Jouant avec les dessins comme on le ferait réellement avec quelques feuilles de papier, le jeu n’est pas long et doté d’une facilité déconcertante. Mais alors, qu’est-ce qui est intéressant dans iCarus ? Tout.

Forcément mal pensé pour plaire à tout le monde, iCarus est toutefois doté d’un univers tellement simple et enfantin qu’il réussit à accrocher certains joueurs sur leur Iphone pendant les quinze minutes de durée de vie. On vole avec Icare sans qu’aucun tutoriel ne soit proposé : c’est au joueur de trouver comment faire pour continuer la partie et passer de niveau en niveau sans rater l’arrivée. Il faut suivre la lumière, sans jamais quitter l’écran sous peine de devoir recommencer depuis le début. Point de vue ludique on a vu mieux, mais c’est surtout la “narration”, si tant est qu’elle puisse être nommée ainsi, qui importe davantage. Chaque niveau au concept simple et rapide s’enchaîne presque sans aucune logique, au point qu’on ira chercher un but à tout cela pour se convaincre que l’on n’y joue pas pour rien. Y a t’il vraiment une idée derrière cette suite de graphismes immatures ? Aucune idée. Mais en y jouant, je me suis fait la mienne.

Le développeur joue avec l’amusement facile des utilisateurs les plus gamins, en proposant par exemple des “cinématiques” nécessitant de faire défiler les pages rapidement comme on le ferait pour une petite animation dessinée au bas d’un livre qu’on feuillete à toute allure pour émerveiller ses copains. Avec iCarus on régresse, pour le plaisir de passer 15 minutes complètement inutiles donc incontournables à faire n’importe quoi de beau avec son Iphone. Une jolie curiosité !

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Une pensée sur “GameTest – iCarus (iOS)

  • 15/03/2011 à 12:41
    Permalink

    Ca a l’air très sympa. Plus une expérience sensitive qu’autre chose peut-être !

    Répondre

Laisser un commentaire