Survivor : The Living Dead

Distribué gratuitement sur le site dédié de l’auteur, qui cache son véritable nom sous le pseudonyme de PyroHazardous, ce Survivor : The Living Dead est une aventure à part dans la masse de jeux de zombies sortis cette année sur toutes les plateformes connues. Attention, jeu difficile en approche !

Une maison, des zombies, plusieurs possibilités…

Amber Chaplin est une jeune femme d’une vingtaine d’années venue se recueillir sur la tombe de sa mère. Soudain, un zombie débarque et dévore son frère. N’écoutant que son instinct de survie, elle fuit ces lieux de massacre et trouve refuge dans une maison abandonnée. C’est alors que le joueur intervient. Le but ? Résister à l’attaque zombie le plus longtemps possible. Pour cela, il va falloir utiliser tout ce qui est possible de dénicher dans cette maison : Armes à feu, clés, cocktail Molotov, trousses de soins…

Mais avant de s’occuper de son inventaire et de sa petite personne, il va surtout falloir fermer quelques portes à clé, y clouer des planches pour leur donner davantage de résistance et allumer le gaz en prévision d’une jolie explosion destructrice de zombies. Il ne faut pas oublier de pousser la commode en préparation d’un piège, de ramasser les bonnes clés, de trouver comment atteindre cette chambre fermée à double tour et contenant un fusil à pompe providentiel et tout cela… Sans jamais se faire mordre.

Mission impossible ? Malheureusement, c’est la vôtre.

Plusieurs modes de jeux sont alors à débloquer : un tutoriel de 7 minutes (ce qui est déjà beaucoup) donne la possibilité de s’adonner à une autre session de 12 minutes. Puis de 14. Enfin, un mode Story s’offre aux plus talentueux. Chaque mode à son lot de nouvelles armes, combinaisons d’objets possibles et zombies originaux. Tout est alors une question de timing très serré, ou il faut penser à tout, tout le temps, sans jamais pouvoir mettre pause ni vraiment savoir d’ou vont débarquer les zombies. Il faut penser à toujours avoir une échappatoire à proximité lorsque l’on entame une petite virée dans une autre pièce de la maison. Chaque voyage dans une nouvelle pièce, pourtant à trois pas, est une véritable aventure. Une morsure et c’est la fin : ou presque, car si la jauge de vie de notre héroïne n’est pas vide, une autre jauge nous montre son taux d’infection. Une fois rempli, celui-ci transforme notre jolie fugitive en mort-vivant. Autant vous dire que si vous vous faites mordre dès le début du jeu, vous pouvez d’ores et déjà abandonner et relancer une nouvelle partie. Enfin, une jauge d’endurance force le joueur à ne pas garder le doigt appuyé sur la touche de sprint, sous peine de voir Amber trébucher et rester totalement à la merci de ses assaillants pendant de terribles secondes.

Survivor : The Living Dead est on ne peut plus tyrannique avec ces joueurs qui s’émerveilleront facilement devant des graphismes tout en jolis pixels et ces quelques musiques amusantes bien qu’effrayantes. Joussif, chronophage, il est aussi gratuit. Espérons sincèrement que son créateur ne s’arrête pas en si bon chemin et continue de nous proposer des expériences aussi passionnantes ! En l’état, nul doute que les fans de Romero y trouveront leur compte et que le réalisateur serait très fier de cet hommage qui lui est fait.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Laisser un commentaire