Interview – Craig Daverson

Survivor : The Living Dead, ce “petit” projet commencé il y a quelques années et désormais disponible gratuitement sur le site officiel de l’auteur, Craig Daverson alias PyroHazardous, est un jeu au concept très original. Après le test, voici qu’une petite interview de l’auteur vous est proposée. L’occasion de découvrir ses gouts en la matière, ses références et son point de vue sur la distribution Freeware.

Pour commencer, une petite présentation ?

J’ai 25 ans, je vis aux États-Unis en Californie. J’aime les films d’horreur depuis que je suis gamin, particulièrement les films de zombies, ceux où ils marchent en lambinant. La plupart des films de zombies actuels ne m’impressionnent pas beaucoup, j’aime les classiques qui sont lents, mais vous surpassent en nombre. C’est ce sentiment d’environnement claustrophobique que j’ai voulu reproduire dans le jeu.

Survivor c’est un jeu très original, distribué gratuitement, inspiré par les films de Romero. Quelles sont vos principales autres références et inspirations ?

Il y a effectivement plusieurs références subtiles à d’autres films, comme le zombie noir semblant dégouliner de goudron qui est calqué sur un zombie d’un film intitulé “Return of the Living Dead”. J’ai toujours trouvé qu’il était un zombie très sympathique visuellement et dans sa façon de bouger. Un autre impact important pour moi est Redisent Evil. J’ai grandi en jouant à tous les vieux Resident Evil, principalement ceux sur PlayStation, mais j’ai aussi beaucoup aimé le remake Gamecube. Il y a beaucoup de points de découvertes dans mon jeu et je sais que certaines de mes idées pour Survivor : The Living Dead ont été inspirée de la série des Resident Evil. J’aurais voulu ajouter davantage d’hommages, mais j’ai un peu rushé la sortie du projet les deux derniers mois.

À cette époque de DLC, de jeux à faible prix sur l’Appstore, pourquoi votre titre est distribué en Freeware ?

Il y a plusieurs raisons à cela, mais fondamentalement, ce fut le premier jeu que j’ai terminé et je n’étais pas à l’aise avec le fait de le vendre avec ses nombreux bugs, avec le fait que l’histoire et le principe du jeu n’étaient pas de moi. Je me serais senti comme un profiteur, gagnant de l’argent facilement sans les droits et l’autorisation de Romero.

Survivor est à mon sens un jeu qui colle très bien à sa difficulté folle. Cependant, avez-vous déjà pensé à créer un mode Facile pour certains joueurs ?

Je n’ai jamais voulu faire un mode Facile, principalement parce que vous avez la possibilité de désactiver la présence de zombies supplémentaires. Une fois que vous savez où les objets et les armes sont situés, le mode 7 minutes devient très facile. Je pense qu’apprendre à gérer les contrôles de son personnage est le plus difficile, ce qui pour être honnête n’était pas mon intention première. Lorsque vous comprenez les contrôles (lâcher une arme, utiliser une porte rapidement, ou encore pour utiliser une bombe artisanale) le jeu devient réellement plus simple et le mode 7 minutes devient une véritable blague face aux autres modes.

L’animation à l’ancienne, au pixel, est un désir personnel d’un amoureux de ce style, ou tout simplement un moyen “plus simple” de proposer de bons graphismes sans avoir à acheter quelques logiciels 3D ?

Le jeu est assez vieux, il a environ 7 ans. À l’époque je ne connaissais encore pas tout ce qui concerne le dessin ou le codage des jeux. Alors oui, l’animation en pixels fut un moyen peu couteux et facile à utiliser pour créer un jeu de zombie auquel j’avais réellement envie de jouer. Je suis replongé dans ce projet il y a environ un an et ai finalement décidé de le terminer après tout ce temps. Presque toutes les animations en pixels ont été réalisées avant. Les menus, les artworks, ces choses comme l’écran des résultats, ont été ajoutés plus récemment.

Avez vous des autres projets de jeux et surtout, seront-ils distribués gratuitement ou non ?

J’ai d’autres projets en effet. Il y a deux projets qui sont actuellement très avancés dans leur développement. Si les choses se passent comme je le désire, l’un des deux jeux sera gratuit et l’autre vendu à petit prix. Fondamentalement mon rêve serait de faire des jeux Freeware, des petits projets comme Survivor, mais aussi de créer des jeux que je pourrais vendre (forcément avec davantage de niveaux et des histoires plus conséquentes). J’aime l’idée du jeu freeware mais comme je n’y gagne actuellement rien, nous allons juste devoir voir ce qu’il en est et aviser en fonction.

Pour finir sur une question plus simple : quels sont les derniers jeux indépendants que vous avez aimés ?

Récemment je suis devenu accro à Plants Vs. Zombies, même si l’idée du jeu me semblait stupide au début. Un autre petit jeu indépendant que j’ai aimé se nomme Lyle in Cube Sector. Je n’ai pas eu trop le temps d’y jouer ces temps-ci, mais j’aime beaucoup les vieux jeux SNES et Sega comme Kid Chameleon et Zombies : Ate my Neighbors.

Merci beaucoup pour votre disponibilité !

 

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Laisser un commentaire