GameTest – Thor : Dieu du Tonnerre (Wii)

Mais ou est passé la version PSP du jeu ? Elle a fraichement été portée sur Nintendo Wii dans un beat’em all à l’ancienne. Amateurs de vieux jeux d’action de l’ère Playstation, ce jeu est pour vous ! Ce test conclu aussi notre couverture de tous les jeux adaptés du film Thor sortis jusque maintenant. En attendant une version Nintendo 3DS bientôt dévoilée en de plus amples médias…

L’antithèse de la version 360/PS3

Ceux qui ont lu le test des versions “next-gen” de Thor : Dieu du Tonnerre savent qu’au-delà des quelques problèmes de gameplay et de rythme, le jeu est teinté de graphismes très sombres. Cette version Nintendo Wii souffre du problème totalement inverse : tout est très clair, très inspiré Comics, aux couleurs flashys et aux ambiances très lumineuses. Un mauvais point ? Pas forcément, mais cela risque de choquer les joueurs habitués à davantage de réalisme. Nintendo Wii oblige, on nous propose un Thor modélisé plus rapidement, un moteur de jeu quelque peu vieillot et un gameplay des plus simple à prendre en main.

Reprenant le même scénario “prologue” décevant et rempli de non-sens scénaristiques, déjà supporté dans les versions 360/PS3 et Nintendo DS, cette version Wii entraine donc le joueur à travers trois mondes divins pour autant de niveaux et de boss à vaincre. Commençons avec une belle originalité de cette version : un petit passage sur Terre est de mise, en milieu de jeu, permettant de se battre contre des démons en pleine apocalypse. Si cette scène ressemble à s’y méprendre à une version pixelisée à outrance de la scène d’introduction du succès 2010 que fut Darksiders, elle est néanmoins la bienvenue et propose quelques jolies séances de combat. On passera sur le fait que les civils supplient Thor de les aider, étant donné qu’ils ne sont pas censés le connaitre encore, pour davantage parler du gameplay proposé.

Excessivement bourrin, le gameplay est lui aussi le parfait contraire de celui proposé sur les concurrentes plus avancées technologiquement. Thor est ici très rapide, possédant des combos s’effectuant facilement, sans aucun ralentissement. L’action n’est pas logique, Thor se précipite sur ses ennemis, s’anime de façon assez rudimentaire, mais une chose est sure : point de vue baston, on en a pour son argent. Le jeu est très dynamique, typique de tous ces beat’em all des années PlayStation ou il suffisait d’avancer et de frapper pour gagner un jeu. Jauge de vie et de pouvoir sont aussi au rendez-vous dans la catégorie des clichés qui, finalement, font de cette version Wii un jeu facile à prendre en main et efficace dès les premières secondes. Mais le bat blesse passé le premier niveau…

On avance, on frappe, on résout une énigme ou il suffit de casser des objets pour franchir la porte menant à la suite du niveau… Clairement, ce Thor sur Wii n’est pas très intelligent. On se rend vite compte que l’on est parti pour jouer toujours la même chose. Le level-design est surtout constitué de couloirs avec quelques timides renfoncements, cachant bien mal des runes de combat (permettant d’améliorer son personnage) et de jolis artworks au demeurant. On est surtout déçu du manque de défi du jeu qui semble mal bêta-testé. En effet, un combo spécifique, le premier à débloquer de la liste, fait tournoyer le marteau de Thor de façon si efficace que le dieu du tonnerre est tout bonnement invincible avec cette technique. Pour avoir essayé ce combo à répétition même sur les ennemis les plus redoutables, je peux vous affirmer que c’est un tueur de difficulté qui pourrait bien gâcher la fête à ceux qui aiment profiter à fond de leur titre. Surtout que la durée de vie n’est pas colossale : comptez grand maximum quatres heures de jeu pour en venir à bout.

Un jeu clairement destiné aux plus jeunes

Des originalités sont tout de même au rendez-vous et se font même particulièrement amusantes. Tout d’abord, la wiimote et le nunchuk sont bien utilisés. On les secoue pour effectuer certains coups spécifiques. Aussi, la visée permet de se servir de pouvoirs uniques tels que les éclairs, ou une tornade elle aussi franchement trop destructrice. Une fois dans la tornade, un ennemi est coincé pendant un moment : il suffit alors de mitrailler son écran pour lancer d’autres tornades autant que la jauge de pouvoir le permet, pour annuler tous les coups ennemis et s’amuser à les éliminer ensuite un par un au corps à corps. Cela reste franchement amusant malgré l’absence totale de difficulté. Enfin, on notera la présence d’une garde permettant de renvoyer les projectiles ennemis. Le gameplay est donc vieillot, déjà vu, mais complet et très simple d’accès.

Trois petites séances de jeu de ce Thor : Dieu du Tonnerre sur Nintendo Wii sont aussi totalement inspirés de titres comme Panzer Dragoon Orta ou, sur la même plateforme, de l’excellent Sin & Punishment 2. Le joueur contrôle Thor en plein vol, la caméra positionnée juste derrière lui. Il est alors nécessaire de viser les cibles à l’écran dans ce qui est un pur shoot’em up certes là aussi franchement pas compliqué, mais très fun et assez original pour rendre certains niveaux un peu moins répétitifs.

Thor sur Nintendo Wii, avec son air de jeu sorti sur les toutes premières plateformes proposant du beat’em all en 3D, est un titre tout bonnement moyen. Néanmoins, il séduira les plus jeunes en leur proposant une expérience très simple d’accès, rapide à prendre en main et surtout davantage adapté de l’ambiance colorée des premiers comics d’un héros forcément plus sombre au cinéma. C’est peu intelligent, très bourrin, sans grande difficulté, guidé à outrance, mais aussi sans grand défaut technique (malgré le faible niveau graphique). Il n’y a aucune profondeur, c’est très insipide pour les joueurs de plus de 16 ans, mais n’en faut-il pas pour tous les publics ? Malgré ses nombreux défauts, ce titre a au moins le mérite de ne pas trop se moquer des joueurs ciblés. Pour une adaptation, c’est pratiquement un miracle.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Laisser un commentaire