Dwarfs ?!

Les nains. Ces petits êtres fiers et droits, popularisés par Tolkien, omniprésents dans toute production médiévale et fantastique qui se respecte et faisant la joie des téléspectateurs dans certains feuilletons en Prime Time sur TF1, reviennent sur PC dans un jeu assez original.

“Toi, tu creuses !”

Les nains sont des personnes vivant dans des sous-terrains, creusant toute la journée des galeries leur permettant d’accéder à des minerais précieux. C’est bien connu, le nain est aussi un fier combattant. L’équipe de Power of Two reprend ces quelques clichés et en fait le coeur même du gameplay du jeu. Dans Dwarfs?!, le joueur est à la charge de plusieurs nains générés au fil du temps à partir de leur base principale. En vue aérienne, il est possible de leur donner des directives, moyennant finances, inscrivant au sol un chemin leur imposant leur destination. Sans cela, ils sont toutefois pleinement autonomes.

Le but ? Agrandir le territoire en envahissant un maximum d’espace, façon Dungeon Keeper, tout en évitant de creuser dans une coulée de lave ou un réservoir d’eau naturel. Sans quoi ces deux éléments opposés vont venir décimer toute la population environnante et mettre fin à la partie. Pour protéger la ville, il faut alors construire des murs (qui bloquent l’eau, mais qui ne ralentissent que temporairement la lave). Mieux encore : il est possible de consolider les murs autour de la coulée de lave ou d’eau, forçant les nains à ne plus jamais pouvoir creuser et laisser ces catastrophes naturelles envahir leur monde. Le problème c’est que tout cela coute beaucoup d’argent ! La dynamite est alors un outil moins cher, mais plus compliqué à utiliser pour se débarrasser d’une coulée : en faisant sauter un nain, façon Lemmings, sur ce petit bâton rouge, un trou apparaitra et bloquera l’avancé du danger. Mais cela ne fonctionne évidemment que lorsque la menace est disposée sur un seul tunnel. Au bout de deux cases, c’est l’invasion de mêre nature.

Il y a aussi les ennemis, bien cachés dans leur grotte, qui une fois rencontrées vont venir attaquer les nains ouvriers (qui tentent de se défendre, mais en vain) et le quartier général. Le joueur a aussi la possibilité de se défendre, en créant des nains guerriers et quelques avant-postes permettant de faire grossir les rangs et de les générer à proximité d’un camp ennemi. Les shamans, sorte de “boss” du jeu, peuvent téléporter des ennemis dans une zone déjà dévoilée afin de pimenter un peu la partie. Détruire tout ce beau monde fera augmenter le niveau des nains et surtout, apportera un peu d’argent dans les caisses. Mais le mieux pour se sentir riche, c’est de creuser jusqu’aux gisements disséminés çà et là sur la carte. Ils sont visibles dès le début, mais rien ne nous indique si une coulée de lave ou d’eau ne viendra pas faire barrage.

Intelligence très artificielle

Les nains sont-ils totalement crétins dans la littérature fantastique ? Les développeurs de ce Dwarfs ?! le pensent surement, car l’intelligence artificielle de nos ouvriers et soldats est réellement catastrophique. Ils n’hésitent pas un seul instant à creuser dans les murs venus les sauver d’une coulée de lave. Dans le même genre, on les retrouve souvent en train de creuser n’importe ou, mais jamais ou il faut (c’est à dire jamais sur les gisements de minerai). Tout cela sans doute dans le but de forcer le joueur à prendre des initiatives, certes, mais cela pénalise aussi ceux qui aiment voir leurs “pions” avoir un peu d’indépendance intelligente. Ici, chaque nain est un peu un danger ambulant qui va s’amuser à détruire toutes les protections que vous avez créées.

Le jeu est purement un titre de Scoring parfait pour des parties rapides. Il y a tout de même plusieurs modes, tels qu’un SandBox, un Endless, quelques petites missions “défis” servant surtout de tutoriel avancé, des modificateurs de règles du jeu (avec un brouillard de guerre par exemple), mais on en vient toujours au même gameplay. Seul le mode “Base Defense” vient changer la donne, avec des petites parties de Tower Defense très sympathique reprenant le moteur du jeu et ses particularités. Ainsi les tunnels allant de la base ennemie à la vôtre sont déjà creusés : il suffit ensuite de positionner vos tours d’attaque au bon endroit, dans le bon ordre, en prenant en compte vos faibles entrées d’argent. C’est classique, mais pour un mode supplémentaire, c’est on ne peut plus sympathique. Il est clair que d’un point de vue de la durée de vie, pour peu que l’on accroche au concept, Dwarfs ?! est vraiment sans limites.

Graphiquement quelconque, musicalement sympathique mais sans grand génie, Dwarfs ?! est clairement le titre parfait pour ceux qui recherchent un joli concept amusant, frais, qui ne se prend pas trop au sérieux et qui offre des heures innombrables de fun rapide et accessible à tous. Il a ses défauts, est loin d’être une référence, mais reste un bon jeu malgré tout. Enfin, pour un premier titre, c’est clairement une réussite honnête.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Laisser un commentaire