Spiral Knights

Difficile de trouver sa place dans le monde sans pitié des MMO Free-to-Play mais quand on a un allié comme Sega de son côté on a aussi les moyens d’offrir une expérience plus complète et intéressante. Serait-ce le cas de Spiral Knights ?

Voyage au centre de la Terre

Avec Spiral Knights, Sega fait son entrée dans les jeux Free-to-Play sur navigateur. Prenant le parti d’offrir une expérience plutôt simple, pour tous les publics, l’éditeur et le développeur, Three Rings, n’oublient pas non plus les joueurs en quête de défis plus relevés. Le principe du jeu est simple. Il n’y a pas vraiment de ville à explorer, à part Haven. L’exploration se fait dans les profondeurs de la terre, dans les rouages qui sont des endroits malfamés dans lesquels vous vous aventurez pour récupérer des minéraux. Spiral Knights est donc majoritairement une suite de donjons, à faire entre amis, au level design inventif et réussi et au gameplay très accrocheur. Car le titre est un action-RPG pur et dur.

Vous avez le choix entre une arme de corps à corps et une arme à distance comme un pistolet. À partir de là, les affrontements se font de manière dynamique. Le Gameplay est donc très simple et l’upgrade de vos armes vous rendra de plus en plus puissant. Ce principe de rouages est très bien trouvé et très addictif, permettant des sessions courtes ou vous pourrez tout aussi bien plonger petit à petit et de plus en plus profond dans les niveaux. Ces rouages sont accessibles au travers de portes, quatre exactement, et chacune d’entre elles vous mènera à un dédale d’une vingtaine de niveaux. Plus vous irez en profondeur et plus votre quête sera ardue. Le principe est parfait d’autant que les cristaux que vous récupérer dans les différentes couches permettent d’ouvrir d’autres portes fermées après huit jours. Et selon le type de cristaux que vous aurez récupérés, les niveaux seront différents. La durée de vie s’en retrouve accrue.

Le vrai bonheur de Spiral Knights tient dans son aspect coopératif. Chaque rouage est un mélange d’action et de réflexion qui nécessite un travail d’équipe. Empruntant beaucoup à Zelda dans son Game Design, la formule est très efficace même si dans l’ensemble les parties sont généralement courtes. Car la denrée rare et primordiale du jeu, les points d’énergie, baisse très vite et ne vous permettent alors plus de revenir à la vie et dans les niveaux. Pour en avoir plus et donc jouer plus longtemps, il faut payer. Le modèle économique du titre est assez particulier : de base, tout est disponible absolument gratuitement. C’est plus tard, quand il s’agira d’acheter des points d’énergie, qu’il faudra sortir le porte-monnaie même si en utilisant celle du jeu on peut aussi récupérer des points d’énergie. Mais il faudra alors être un assez bon joueur pour en avoir une dose suffisante. Dans l’ensemble le jeu ne nous vole pas et il est possible dans l’absolu de jouer au jeu sans sortir un penny de sa poche, ce qui est somme tout agréable.

Zelda : Spiral Crystal Chronicles Knights

En plus de l’efficacité de son principe, de sa durée de vie et de son gameplay, Spiral Knights réjoui énormément par sa forme extrêmement soignée. Graphiquement, le titre emprunte le style des Final Fantasy Crystal Chronicles et mélange un univers futuriste avec des skins mignonnes et rétro. Très beau graphiquement et constamment renouvellé dans l’aspect de ses niveaux, le jeu est un plaisir pour l’oeil. Musicalement aussi, l’ambiance générale est d’excellente facture avec de vrais morceaux d’un nombre respectable. En plus du fond, Three Rings y a aussi mis les formes.

Au final, ce Spiral Knights est un excellent MMO Free-to-Play sur navigateur web qui ne ruine pas forcément, qui bénéficie d’un excellent gameplay et d’un concept accrocheur. Il est bien entendu avant-tout réservé aux débutants du genre qui ne se sont pas encore plongés dans un MMO Payant ou à un Free to Play massif. Rajoutez à cela un univers coloré, attachant et une durée de vie très conséquente et vous aurez toutes les raisons du monde de rejoindre la communauté déjà en place dans le monde de Cradle. De nombreux ajouts sont prévus pour renouvelle l’expérience et garder l’envie de jouer intacte : on a hâte de voir cela !

Zade

Le petit jeune.

Les derniers articles par Zade (tout voir)

Laisser un commentaire