GameTest – Toy Cars (PC, Xbox 360)

Avec un nom pareil, forcement, on pense à Micro Machines. En effet, ce titre indépendant et pratiquement amateur qu’est Toy Cars se veut un digne successeur de cet incroyable succès qu’est ce jeu de bolides miniatures sorti sur toutes les consoles existantes. Si le jeu vous tente, il est toujours en vente au prix que vous voulez sur le site de ses développeurs d’Eclipse Games.

Un air de nostalgie…

La cuisine, le bureau, le billard, les environnements les plus clichés du monde du jeu de course “miniature” sont au rendez-vous dans ce Toy Cars. Développé par deux personnes en plus d’un musicien, qui n’a malheureusement pas été excessivement inspiré lors de ses créations, Toy Cars est affublé de graphismes très simples et de seulement deux modes de jeu. Une Carrière tout d’abord, permettant d’enchainer les courses pour gagner des points et acheter des bolides toujours plus puissants. S’en suivent ensuite les Courses Rapides pour de simples événements d’un temps. Niveau durée de vie c’est donc assez faible. Mais heureusement pour ses créateurs, Toy Cars est accrocheur.

Forcément, il ne peut pas rivaliser face aux ténors du genre. Toy Cars est assez faible visuellement, beaucoup moins original, mais il est assez bien conçu et vendu à un si petit prix qu’il est très facile de s’y amuser. Les voitures ont une bonne adhérence et se contrôlent bien. Les niveaux sont aussi très bien pensés avec des tracés ne se ressemblant jamais et des environnements amusants bien que déjà vus, comme indiqué plus tôt. On croit réellement au monde qui nous entoure et pour un tel jeu, c’est d’une importance capitale. En clair, on joue sans trop penser que c’est un titre amateur et c’est une très bonne chose. Seuls les menus nous replongent dans cet environnement de créateurs débutants.

Une I.A de qualité

Très bon point pour ce Toy Cars : les courses sont intéressantes grâce à une intelligence artificielle des adversaires très correcte. Nous ne sommes évidemment pas devant de véritables génies de la course, mais néanmoins, ils ne se comportent pas n’importe comment et semblent légèrement anticiper les mouvements du joueur. Assez pour devenir énervants, dans le bon sens vidéoludique du terme. Un bon point donc pour ce Toy Cars qui finalement ne paye pas de mine, n’a pas énormément de choses pour lui, semble assez quelconque, mais qui parviendra à séduire les amateurs du genre. Si vous avez le choix, sincèrement, n’hésitez pas : prenez-le sur XBox 360. Dans le sens où il est le parfait petit titre à lancer entre deux gros jeux, ou lors d’un téléchargement de fond un peu trop long. Après, il ne faudra pas non plus en espérer de trop.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Laisser un commentaire