Tobe’s Hookshot Escape

Les jeux indépendants. Semblables à un petit vent de fraîcheur soufflant sur notre beau paysage vidéoludique, ces softs sont en passe de conquérir un public de plus en plus important grâce à une qualité grandissante. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser au dernier né du studio Secret Base, le bien nommé Tobe’s Hookshot Escape, et vérifier s’il mérite sa place au panthéon des grands « jeux indé » comme le disent les gens “in”.

Au fond du gouffre

Même si le scénario est anecdotique, je vais tout de même poser le background prétextant le développement du jeu. Ainsi donc, il vous est proposé d’incarner un jeune garçon, Tobe, coincé au fond d’une grotte, dont l’objectif est de remonter à la surface. Pour ce faire, notre jeune héros dispose d’une sorte de grappin, lui permettant d’atteindre des plates-formes toujours plus hautes. C’est tout, et d’ailleurs il n’en faut pas plus pour coller à la maxime des jeux indépendants : un concept simple, parfois novateur mais terriblement addictif. Le jeu se présente donc sous la forme d’un scrolling vertical, dans lequel le joueur n’a que très peu le droit à l’erreur sous peine de perdre immédiatement, et entraîner ce cher garçonnet dans les ténèbres les plus profondes.

Évidemment, dit comme ça le jeu a l’air des plus faciles mais rassurez-vous, il n’en n’est rien en réalité. Tout d’abord, remonter cette satanée grotte ne sera pas une partie de plaisir où il suffira de se balancer au bout d’une corde tel Tarzan. Non mes amis, car sachez que cette grotte n’est pas inhabitée et qu’elle abrite en sont sein toute une myriade de créatures déterminées à vous faire échouer. Si ces dernières n’ont rien de créatures sanguinaires, elles n’en remplissent pas moins avec succès leur mission : vous gêner dans votre ascension. Toutefois, il est possible de les éliminer en leur sautant dessus. N’oublions pas non plus tout un ensemble de pièges placés judicieusement afin de vous faire perdre. Ensuite, la seconde difficulté provient du système de jeu lui-même , c’est-à-dire le tir du grappin. En effet, il n’est uniquement possible de tirer que vers le haut, sur une hauteur limitée. Le principe des mouvements limités, semblable aux premiers Megaman, rajoute une dose de difficulté au challenge et nécessitera donc une petite partie d’apprentissage. Cependant, il est tout à fait possible de récupérer des items qui auront pour effet d”améliorer vos performances, telle qu’une plus grande portée de tir pour votre arme.

Et justement puisque nous en parlons, abordons sans plus attendre la partie gameplay du jeu. Comme je l’ai légèrement évoqué plus haut, ce dernier est minimaliste au possible : les flèches de direction pour diriger votre personnage, plus la touche X pour tirer avec votre grappin. Si au début le système rebute par sa rigidité et la difficulté d’enchaîner les sauts, on arrive très vite après quelques minutes de jeu à se prend pour un acrobate tel un Bionic Commando, en ne posons plus que très rarement un pied à terre. Il en ressort une certaine fierté à voltiger de la sorte, on éprouve même du plaisir. Ce sentiment prend encore plus d’importance si comme moi vous êtes fan de Spider-Man !

Quid de la réalisation ?

Dans l’ensemble, le jeu est très correct visuellement parlant. Le sprite du héros est bien visible, assez détaillé mais on peut déploré le fait que les ennemis ne bénéficient pas du même soin et sont donc quelques fois minuscules. Ensuite, le jeu prenant place dans une grotte, c’est-à-dire un environnement unique, on déplore le fait que le paysage soit répétitif. Néamoins, n’allez pas croire pour autant que le jeu est « moche », d’ailleurs l’ensemble ne souffre d’aucun ralentissement. Concernant la durée de vie, elle est tout simplement énorme car…infinie. Et oui vous avez bien lu : le jeu n’a pas de fin. Tout dépend donc de votre ténacité et de votre motivation, ceci dit cela ne devrait pas être très dur puisque le jeu est une vraie drogue. La faute à un principe diablement accrocheur.

Vous l’aurez compris, Tobe’s Hookshot Escape est un bon jeu. Un de ces titres capables de vous faire rester devant votre PC pendant des heures, avec pour objectif de battre votre score. Un conseil : n’y jouez pas au bureau, sous peine de faire chuter votre productivité et de vous retrouvez à votre tour au fond du gouffre… financier. Le jeu étant disponible sous Flash et Windows Phone 7.

Une pensée sur “Tobe’s Hookshot Escape

Laisser un commentaire