Quand votre dextérité rencontre Xona Games

Contrairement à Garfield, j’aime le lundi matin. C’est le seul moment de la semaine où tout va encore bien, qu’aucun problème ne pointe à l’horizon et surtout c’est là que je découvre les news que j’aurai à faire. Je me demande toujours sur quoi je vais tombé, car contrairement aux jeux “classiques”, les jeux indépendants trouvent toujours le moyen de m’impressionner, de m’étonner. Et bien une fois encore, préparez-vous car je vous envois du lourd.

Xona Games, ce nom vous évoque-t-il quelque chose ? Non ? Remarquez, moi non plus mais après ce que je vais vous dévoiler, ce nom marquera votre esprit. Xona Games est, comme vous vous en doutez, un studio indépendant. Mais pas n’importe lequel, puisque spécialisé dans un genre assez peu représenté aujourd’hui : le shoot. Ce sont eux qui sont à l’origine de la série des Decimation XDecimation X2 – Decimation X3, des shoots reprenant le principe et le design des ennemis de Space Invaders.

Mais ce qui nous intéresse, c’est leur nouvelle production : Duality ZF. Bientôt disponible sur Steam et XBLIG, ce titre rafle déjà toutes les récompenses lors de différents salons/cérémonies, dont un prix de 100 000$. C’est vous dire le potentiel de ce soft. Doté d’un scrolling vertical en 2D on ne peut plus classique, Duality ZF permet jusqu’à 4 joueurs de parcourir 8 stages, à travers 6 modes de jeu. Huit stages ? C’est tout ? Oui, mais même si cela peut paraître bien court, il faudra des réflexes de jedi pour ne pas mourir toutes les deux secondes ! Autant dire que la durée de vie et le replay value du titre s’annonce considérable (vous comprendrez cette phrase après avoir vu la vidéo).

Mais les aspects les plus intéressants du titre ne sont pas là. Premièrement, il est possible de contrôler 11 vaisseaux différents, possédant chacun leur propre armement. Deuxièmement, il est possible pour chaque joueur de piloter deux vaisseaux simultanément. Et si vous êtes doué en calcul, 2×4=8, donc le titre peut afficher 8 vaisseaux différents à travers un déluge de missiles ennemis. Ça n’a l’air de rien comme ça, mais quand on apprend qu’aucun ralentissement ne sera présent, ça force au respect. Enfin, autre idée de génie, il est possible que votre propre fantôme fasse office de renfort durant un stage. Autrement dit, vous vous aidez vous-même. En plus de nous rendre épileptique, le jeu nous rendrait donc schizophrène.

Bref, Duality ZF est un shoot de l’ancienne école, du genre à vous rendre chauve après 35 game over d’affilé. Il constitue donc, pour cette unique raison, un must-have pour tout fan de shoot qui se respecte.

2 pensées sur “Quand votre dextérité rencontre Xona Games

Laisser un commentaire