Tobe’s Vertical Adventure

Secret Base continue de nous abreuver de jeux dans l’univers de leur héros prénommé Tobe et cette fois, le développeur propose un jeu bien plus consistant face à l’aventure rapide que fut Hookshot Escape, sorti il y a peu de temps sur la toile.

Deux persos, une coopération

Tobe et Nana sont deux enfants ayant soif d’aventure. En trouvant une carte au trésor, ils se mettent en tête de parcourir le monde et de sauver de petits animaux emprisonnés dans de dangereuses grottes. N’écoutant que leur courage, ils mettent alors en place l’univers d’un jeu de plateforme résolument rétro, à mi-chemin entre un Cave Story pour l’ambiance et n’importe quel vieux titre 16 bits pour les graphismes.

Raymond Teo, l’homme derrière Secret Base, nous emmène alors dans des niveaux assez classique et déjà vu dans Hookshot Escape. Du moins, lors du premier monde des quatre qui sont à découvrir. Chaque monde est divisé en quatre niveaux et sont construits avec le même rythme de jeu qui est le suivant : venu du haut de l’écran, quelques ballons accrochés à son postérieur, le héros doit descendre au plus bas de la grotte pour ouvrir un énorme coffre au trésor. C’est alors que la grotte s’effondre et qu’apparait un stressant compteur de seconde restant avant le Game Over, un temps qui devra être alloué à une bonne analyse de l’environnement permettant au héros de faire le chemin inverse et d’atteindre le grappin qui lui permettra de remonter à la surface sans encombre. La grotte changeant quelque peu de configuration lors de la remontée, où quelques murs auront disparu pour rendre l’objectif davantage accessible.

Le concept est évidemment trop simple pour ne pas servir un gameplay bien fourni. Tobe peut sauter (Nana peut même utiliser un double saut), rouler pour passer dans les chemins les plus étroits, glisser sur les murs, s’accrocher à des lianes et étourdir les ennemis en leur bondissant dessus. On retrouve un combo Course + Saut permettant de jolies cascades, comme dans le Mario originel. Enfin, des gadgets tels que des cordes ou des ballons peuvent être utilisés pour permettre une meilleure exploitation du level-design. Comble de bonheur : il est possible de jouer avec Tobe, Nana ou même les deux en coopération avec l’accès à quelques mouvements spéciaux permettent d’aider son ami(e) et de l’aider à monter sur une plateforme trop haute d’accès.

Une réalisation à dormir debout ?

Pour moins de 5 €uros, il est bien difficile de faire la fine bouche. Néanmoins, Tobe’s Vertical Adventure a quelques défauts. Tout d’abord, il faut bien avouer que son concept volontairement répétitif le classe directement dans les “petits jeux sympathiques sans grande envergure”. C’est ici le moindre de ses défauts puisqu’en soi, Secret Base n’a clairement pas la prétention de proposer la septième merveille du monde mais, avant tout, un jeu fun et amusant pour toute la famille.

On peste tout de même davantage sur un gameplay très pataud, pratiquement injouable au clavier et absolument conseillé au Pad. Le Level-Design est heureusement assez intelligent pour pallier ce problème de rigidité globale et d’un manque furieux de rapidité. Le jeu nécessite tout de même un certain temps de prise en main et pourrait bien embêter quelques joueurs délicats.

Graphiquement, on est devant des pixels de toute beauté. L’univers des jeux de Secret Base est vraiment enchanteur et on ne peut que se réjouir de voir que le développeur continue toujours d’aller plus loin dans l’ambiance, même s’il réutilise certains de ses précédents travaux. La durée de vie n’est pas phénoménale, loin de là, mais la rejouabilité est conséquente. Amusant, le jeu propose aussi un certain défi demandant de sauver tous les animaux et de collecter un maximum de trésor pour débloquer des artworks et la soundtrack du jeu. Une bande-son d’ailleurs en demi-teinte avec des rythmes entrainants et d’autres beaucoup plus stressante.

Tobe’s Vertical Adventure est clairement destiné à ceux qui préfèrent les petits plateformers simples et jolis aux grosses machines un peu trop complexes et finalement, vite jouées. Il n’est pas incroyable de qualité globale ni assez complet pour devenir une référence, mais il a le mérite d’amuser longtemps et de posséder une réalisation graphique excellente. Espérons que Secret Games continuera à viser la plus haute marche du podium de l’indépendance, car la série des Tobe’s est de plus en plus ambitieuse et, comble de bonheur, de plus en plus amusante malgré ses défauts.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Laisser un commentaire