Preview – Hard Reset (PC)

Parlons un peu de Flying Wild Hog. Ils sont polonais, plus motivés que jamais et nous présentent leur premier titre avec quelques screenshots hallucinants de qualité pour un petit projet. Alors on y crois difficilement, on les contacte et pour nous prouver qu’ils sont sincères, ils nous proposent une version de jeu non finalisée. Et là, c’est la claque…

Blade Runner et les robots…

Le Major Fletcher est un vétéran de l’armée, un homme qui pose des questions après avoir trucidé son interlocuteur. Au sein du CLN, il élimine les robots ayant envahi le monde “libre”. C’est avec cet univers peu scénarisé, mais résolument bourrin, que le jeu commence. Un monde cyberpunk s’offre à vous, avec une ambiance totalement calquée sur le mythique Blade Runner. Des spots de publicités déroulent sur les gigantesques écrans de la sombre ville, envahie par l’épaisse fumée qui se dégage des bouches d’aération, des égouts et des plus sombres recoins. Pour faire simple : c’est peu paradisiaque.

On nous avait prévenus, mais malgré cela, les robots nous ont envahis. On prend alors les armes en suivant les directives du Quartier Général. Les ordres sont plutôt simples : aller d’un point A à un point B, tout en contournant certains pièges. Sur le chemin : des robots, de différentes “espèces” et de différentes tailles. Mais surtout, des graphismes très étonnants.

Premier jeu du jeune studio indépendant Flying Wild Hog, Hard Reset est apparemment conçu autour d’un tout nouveau moteur. Force est de constater que celui-ci en a dans le ventre ! Les effets de lumières sont saisissants et le soin apporté à l’ambiance, aux animations, à tout ce qui permet de happer le joueur et de lui ruiner sa vie sociale, est incroyable. On n’a aucun scénario solide, juste du shoot, mais on accroche. Sans doute parce que Hard Reset dégage, dans cette version Preview, un joli coté old-school où il s’agit de se balader joyeusement dans une carte faussement ouverte, plus ou moins labyrinthique et où les sessions de marche sont entrecoupées de grosses batailles Humains Vs. Robots qui dépotent.

Un arsenal évolutif

En plus d’être beau, bien qu’on se demande tout de même si l’ambiance ne va pas se faire sacrément répétitive au bout d’un moment (les niveaux de la version Preview n’étant pas beaucoup variés visuellement parlant), Hard Reset semble tout de même assez intelligent pour proposer un gameplay de qualité. Loin de présenter des armes sur les corps des ennemis ou flottantes dans le vide, comme à la belle époque de Quake, Hard Reset n’offre que deux armes différentes dès le début du jeu. On pourrait en définir une comme “mécanique” et l’autre “électrique”.

La première est une mitraillette au design original, mais qui se contente de tirer des balles à grande vitesse sur ses proies. La seconde lance des boules de plasma à vive allure. C’est tout ? Point de vue inventaire, pour le moment oui. Mais ces armes évoluent. Via un très joli menu “ingame” (un peu comme dans un Dead Space, toutes les interfaces sont présentées sans transition, sans menus) il est possible de débloquer des fonctions pour ses armes. Ces améliorations sont alors disponibles via la molette de la souris et sont tout simplement des transformations : la mitraillette peut être convertie en shotgun ou encore en lance-grenades. Le fusil plasma se transforme en lance-roquette façon MegaMan ou en fusil électrifiant. Enfin, chaque arme possède un deuxième tir particulier et peut-être transformé à volonté, en temps réel et très rapidement en plein combat. Jouissif ! Surtout que je ne vous ai présenté ici que la moitié des transformations de chaque arme.

Que penser de Hard Reset pour le moment ? C’est indéniablement beau, le jeu à du style. Aussi, les armes sont un bonheur à jouer et leurs transformations se font si rapidement qu’on tapote les raccourcis clavier avec beaucoup d’aisance. En combat c’est très efficace et les robots ont un design particulièrement réussi, principalement lorsqu’ils font dix mètres de hauts, ressemblent à un humain et tentent de vous marcher dessus. Vivement la sortie du jeu, prévue pour Septembre, pour le verdict final !

En attendant, vous pouvez suivre l’actualité du jeu sur son twitter, son facebook et son site officiel.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Laisser un commentaire