Interview – DeRail Games

Ce petit studio Norvégien à l’histoire très originale n’en était pas à son premier coup d’essai avec CTG, sorti récemment sur le Xbox Live Indie Games et dont Zade vous avais proposé une critique acerbe. Mieux encore : ils planchent serieusement sur un jeu de rôle censé “redéfinir ce qu’est Derail Games“. Pas de pression ! Bjornar Herstad, son créateur, répond à quelques unes de nos questions…

Qu’est-ce que Derail Games, pour commencer ?

Derail Games est un studio indépendant norvégien. Notre équipe principale fait des jeux ensemble depuis 2007. L’équipe a changé plusieurs fois de noms au fil des ans et notre premier jeu fut créé sous le nom de NITHRO mais depuis que nous sommes ciblés par certaines compétitions et que nous devons constamment renouveler certains membres de notre équipe, nous avons également renouvelé de nom. En 2009, l’équipe fut connue en temps que DeRail et nous avons décidés de garder ce nom pour fonder notre entreprise. De 2007 à 2009 notre équipe gagna plusieurs récompenses pour des jeux comme Break a Leg sur PC. Après 2009 nous avons fait quelques changements au sein de l’entreprise et nous avons décidé de faire des jeux 2D retro sur le Xbox Live résultant là aussi de quelques récompenses.

Je suis impliqué avec l’équipe depuis son début en 2007 en tant que Game Designer et “pilote”. Mes responsabilités sont de créer du contenu, le script du gameplay, d’écrire l’histoire et les cinématiques, mais je suis aussi le pilote de l’équipe, pour les propositions et les délais à respecter.

Avez-vous mélangé trop d’alcool dans un seul verre pour en arriver à combiner les chats et les mamies dans CTG ?

Ahah, pas vraiment. Nous voulions essayer quelque chose de nouveau et étrangement, nous avions été habitués à des jeux de plateformes solides pendant plusieurs années et avons parlé de combiner des éléments de jeu pourtant impossible à mélanger. Nous avons en fait prévu de faire un remake de l’un de nos vieux jeux, ayant un gameplay similaire au CTG tel qu’il devait être. Nous ne l’avons jamais dit, mais CTG était censé être un jeu d’action orienté vers un gameplay Puzzle-Game assez stressant. Mais le gameplay ne me plaisait pas et il s’est transformé en un shooter-puzzle. Pourtant, encore peu heureux du résultat, nous avons décidé de devenir complètement fous et d’y ajouter une gravité et des mamies.

Comment une idée pareille peut surgir de l’esprit de cette façon ?

Mon esprit contient beaucoup d’idées qui n’ont pas necesseraiement besoin d’être réalisées. Ahah.

Quelles sont vos principales inspirations graphiques pour CTG ?

Les vieux dessins animés Tom & Jerry et plusieurs trucs bizzares. Pour d’autres projets moins fous, j’utilise personnellement des références d’autres médias tels que la musique, les films, les séries télévisées, les jeux, etc. Et quand je dessine, j’écoute beaucoup de musique.

Le XBLIG de Microsoft est un bon endroit pour acheter de petits jeux à petit prix, mais il y a aussi une tonne de titres peu intéressants qui polluent la liste. N’est-il pas difficile de s’y retrouver ?

Ce marché est un excellent point d’entrée pour les nouveaux développeurs. J’ai lu une analyse à ce sujet, qui démontre que c’est l’endroit, ou il y a le moins de jeux qui sortent en moyenne, quotidiennement (encore moins en comparaison avec l’AppStore). C’est ainsi plus facile de se démarquer de la foule et de faire la différence.
Mais malgré tout, oui, il est difficile de sortir du lot. Personnellement je pense que les meilleurs jeux se trouvent souvent au plus bas des listes des Mieux Notés. Même si vous faites un jeu indépendant impressionnant de qualité, vous avez encore besoin d’un véritable cargo de chance pour vous faire de l’argent sur ce titre.

Finalement il est impossible d’être rentable sur le Marché du Xbox Live Indie Games aujourd’hui ?

Pour une poignée de développeurs ? Si. Mais pour la plupart d’entre nous, non. Comme je le disais, c’est un bon point d’entrée. Mais il ne faut pas concevoir le développement de son entreprise sur celui-ci.
Jump’n Bounce et Panic Attack ont reçus d’excellentes notes et amassé plusieurs récompenses, mais malgré tout ils n’ont pas générer beaucoup d’argent. C’est aussi l’une des raisons pour laquelle nous avons fait de CTG un jeu plus fou, qui a reçu des notes très mitigées, mais c’est vendu 10 fois plus dans ces premières semaines que nos deux jeux cités précédemment l’ont fait depuis leur sortie.

Quels sont vos jeux indépendants préférés, ces derniers temps ?

Oh, j’ai plusieurs favoris. Sur le Xbox Live Indie Games, ce doit être “The Impossible Game”. Sinon, Super Meat Boy et Limbo restent mes préférés.

Êtes-vous intéressé par d’autres plateformes à l’avenir ?

Oui. Nous travaillons sur un jeu de rôle exclusivement PC depuis 2010. Shock and Awe, développé par notre “nouvelle” équipe, est probablement notre dernier jeu pour le Xbox Live Marketplace.

Pouvez-vous nous en dire plus, curieux que nous sommes ?

Shock and Awe est un jeu de tir utilisant les deux sticks analogique, prévu donc sur le XBLIG. Des screenshots et vidéos sont déjà disponibles sur notre site officiel.

Mon équipe a commencé à travailler sur un jeu de rôle, après Panic Attack en 2010 et nous serons bientôt capables d’en parler plus longuement. Le jeu est une aventure en 2D vue du dessus, mais les graphismes seront améliorés et composés de magnifiques artworks de pixels. À propos de l’Histoire et bien… Je peux vous garantir que vous ne connaissez aucune histoire de la sorte. Le style est moderne et fortement inspiré de David Lynch (le maitre des films de série B) et le gameplay vaguement inspiré des anciens titres Lucas Arts. Le jeu va être énorme et nous sommes certains que ce titre va redéfinir ce qu’est Derail Games en tant que studio de développement de jeu vidéo. Certains détails de ce projet sont postés sur mon compte Twitter.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

2 pensées sur “Interview – DeRail Games

  • 18/08/2011 à 23:17
    Permalink

    Wow, this was hard for me to get to read since it first appeared to be written in french, then I had to use a translator to get it in english… strange. Was the interview in french?

    Répondre
  • Skywilly
    18/08/2011 à 23:43
    Permalink

    Because is a French website, obviously. But “english version” is a good idea for international interviews. Google Traduction don’t work good on English -> French ?

    Répondre

Laisser un commentaire