King Arthur’s Gold, une histoire de destruction

S’inspirant directement de titres tels que Minecraft ou Dungeon Keeper, King Arthur’s Gold de Kagdev profite lui aussi de cette mode du graphisme 2D pixelisé à outrance et du retour du scrolling horizontal. Mais ici, il ne sera pas question de mener sa petite vie tranquille ou de coincer de pauvres aventuriers dans un labyrinthe, non ici il s’agira de faire la guerre. La vraie, avec des chevaliers et tout.

War game original, King Arthur’s Gold se la joue en grande partie multijoueurs (comme nous le prouve la vidéo ci-dessous) où il faudra construire sa forteresse, développer ses armes de sièges et bien évidemment prendre part à de féroces combats de PvP. Au sein de cette mêlée, deux équipes s’affronteront (les rouges et les bleus), avec trois types de classes en leur sein…

Le chevalier tout d’abord, héros incontournable de cette époque et équipé du duel épée/bouclier, il constitue l’unité de base la plus efficace en combat rapproché. L’archer ensuite, une sorte de ninja médiéval, ayant la capacité de planter des flèches dans un mur afin de le surmonter. Enfin, l’ingénieur, seul capable de construire des bâtiments et des pièges. Il faudra donc utiliser chaque unité au moment opportun afin de s’assurer une victoire facile.

Le titre est prévu sur PC, Mac et Linux (chose très rare).

Petit nouveau.

Laisser un commentaire