Mirage, ou l’art de fumer la moquette

Je…euh…comment dire, je ne sais pas ni comment ni quoi vous décrire. D’habitude, je vous balance le nom d’un indie game, du studio responsable de sa création et je critique le concept. Sauf qu’ici, avec le titre développé par Mario von Rickenbach, je ne suis plus sûr de rien mis à part peut-être que l’esprit humain est capable de sortir des idées vraiment tordues.

Œuvre artistique ? Fruit d’un esprit malade ? Quoiqu’il en soit, Mirage ne laisse pas indifférent, que ce soit par son concept ou l’aspect de son “héros”. Imaginez un instant un chapeau haut de forme, sur lequel se greffent un pied, puis une bouche, puis un oeil, etc…le tout formant une entité qui semble flotter dans les airs. D’après ce que nous dit le site du créateur, Mirage serait l’histoire d’un haut de forme solitaire, qui rencontre un pied humain et qui ensemble décident d’explorer le monde. L’intérêt du titre semble donc résider dans son esthétique mais aussi sa dimension poétique, il va falloir s’accrocher pour suivre et comprendre le délire de son développeur !

Une pensée sur “Mirage, ou l’art de fumer la moquette

  • 12/09/2011 à 10:42
    Permalink

    Le style graphique me rappelle les séquences de dessins animés dans les films des Monty Python… je suis curieux de voir ce que ca va donner =)

    Répondre

Laisser un commentaire