Torrpenn’s 3-Pack Puzzles

Après Kiss My Rocket, Korrisoft propose un bon moyen de s’amuser tout en faisant travailler ses ménines sur iPod, iPhone et iPad. Au programme ? Trois puzzles différents en une seule application. Mais le jeu est-il pour autant excellent de bout en bout ?

Des lutins dans tous leurs états !

Dans un monde de lutins farceurs, vous jouez le rôle de celui qui va devoir résoudre toutes leurs énigmes même les plus complexes. Trois puzzles différents sont proposés, avec vingt-deux épreuves pour chacun. Moins, finalement, si vous comptez les deux ou trois épreuves du début qui servent surtout de tutoriel. Cela nous fait quand même une soixantaine de défis, même s’il faut davantage les imaginer comme étant 20 + 20 + 20 défis plutôt que dans leur globalité, puisqu’ils ne plairont pas à tous les publics.

Cela a toujours été le gros défaut des “compilations” de puzzles : les modes de jeu proposés ne plaisent pas forcément tous à tout le monde. Ici vous en avez donc trois : un ersatz de taquin avec des pièces qu’il est aussi possible de faire pivoter, du placement de briques façon Tetris dans une forme géométrique précise et enfin, un jeu de sphères colorées qu’il faut rendre toute unicolores en quelques coups seulement.

Il ne sert du coup à rien, ici, de vous expliquer les différents gameplays connus et déja vus en profondeur, cependant tous tactiles et fonctionnant assez bien (même si les briques ont un peu de mal à être bougées lorsqu’on a pas encore l’habitude), mais sachez qu’il ne sont pas plus inventifs que cela. Très classiques, même.

Puzzles inégaux

On en revient donc à ce défaut : pourquoi avoir proposé trois jeux différents plutôt que d’offrir une soixantaine de défis au même gameplay ? Car ici plusieurs problèmes viennent, du coup, se poser. Le premier c’est que les trois modes ne plairont pas à tous les joueurs et que certains auront leurs préférences diminuant grandement la durée de vie du soft. Mais surtout, la difficulté en pâtie énormément. Son évolution se fait alors sur une vingtaine de niveaux et les ceux-ci deviennent rapidement difficiles à terminer. Il manque de l’intermédiaire, du moyen, un mode de difficulté “normal” caché entre les facilités des premiers niveaux et l’horrible tiraillement mental des derniers.

Reste malgré tout une réalisation correcte, une petite musique sympathique et un accès immédiat pour tous les âges. On redoute surtout que le jeu ne parvienne pas à trouver son public à cause de son nom, de son concept aux 3 puzzles, qui sont déjà proposés ailleurs et en plus grand nombre. Un titre sympathique, mais peut-être pas vraiment adapté à cette plateforme.

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.