Escape Goat : une histoire d’amitié

Si Brigitte Bardot devait jouer à un indie-game, je pense que se serait celui-là. Non pas que Escape Goat prône un message luttant contre le port de la fourrure, mais plutôt parce que les deux principaux protagonistes sont issus du royaume animal. Focus sur ce titre pour le moins original, développé par le studio Magical Time Bean.

Escape Goat, c’est avant tout le récit d’une aventure que vont vivre deux inséparables compères, que rien ne prédestiné à se rencontrer, un peu à l’image de Timon & Pumba si vous voulez. Dans ce soft, le joueur incarne un bouc transgénique, puisque de couleur violette, devant s’échapper d’un mystérieux donjon composé de 50 pièces. Heureusement pour lui, notre animal est ami avec une souris capable d’aller là où lui ne peut pas, une parfaite complémentarité en somme. Une belle fable en 2D donc, disponible depuis hier sur le XBLIG pour la modique somme de 240 MP, soit 2,79 €.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *