Ubisoft se paye RedLynx !

Bonne ou mauvaise nouvelle ? Les avis seront partagés, mais pour les développeurs finlandais de la série des Trials, de DrawRace 2, 1000 Heroz ou encore MotoHeroz, c’est assurément un grand moment. Le géant français Ubisoft vient en effet d’acquérir cette boite de développement créée en 2000 et qui n’a eu de cesse que de progresser dans le milieu depuis.

Yves Guillemot, Président Directeur Général d’Ubisoft et possesseur du plus bel accent anglais/français lors des conférences, à déclaré : “Nous sommes ravis d’accueillir les talents de RedLynx. Cette équipe a su développer des marques digitales fortes qui se distinguent par une forte rejouabilité, des ventes dans la durée et un positionnement multi-supports. Cette acquisition nous apporte à la fois un réel savoir-faire dans les jeux online asynchrones et une technologie d’animations physiques reconnue.”

Vous avez aimé Trials ? Vous allez donc en manger avec la sortie prochaine de Trials Evolution sur plusieurs plateformes et en dématérialisé. Du coté de ReLynx, le CEO Tero Virtala est aussi très enthousiaste : “Nous avons été séduits par l’attention qu’Ubisoft porte à la création et à la qualité […] L’enjeu du marché du jeu vidéo aujourd’hui n’est pas lié à une plateforme en particulier, mais réside dans la capacité des développeurs à créer des expériences de jeu fantastiques, que les joueurs pourront découvrir quelque soit le format de leur choix. […] Avec Ubisoft, une audience beaucoup plus étendue accédera à nos jeux, nous permettant de valoriser nos créations et notre expérience sur un plus large choix de plateformes en distribution digitale.”

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Une pensée sur “Ubisoft se paye RedLynx !

  • 03/11/2011 à 09:08
    Permalink

    Ah, ça les intéresse les « marques digitales fortes » et les « ventes dans la durée » !

    Répondre

Laisser un commentaire