Hyper Princess : méchante fille, méchante !

D’habitude, le rôle des princesses en détresse est incarné par des blondasses sans cervelle, dont le sport favoris est de se faire kidnapper toutes les cinq minutes. Et en bon sauveur que nous sommes, c’est avec joie que nous allons les sauver à chaque fois, mais cette fois-ci c’est différent. Non pas que c’est au tour de la demoiselle de sauver son preux chevalier, mais plutôt parce que la jeune fille est ici une dangereuse psychopathe.

Chez Remar Games, on aime les fêtes de Noël. A un tel point que les développeurs de ce studio ont décidé de produire un titre se déroulant chez le gros bonhomme rouge, mais à contre-courant des productions actuelles. En effet, alors que le Père Noël décide de répandre la joie (et surtout les cadeaux) sur le monde, notre princesse locale choppe les glandes et décrète l’ouverture de la chasse aux lutins. C’est ainsi que l’on se retrouve aux commandes d’une blonde en robe rose dangereusement armée prénommé Pitch (tiens ? un clin d’oeil ?), dans un bon vieux shooter en 2D isométrique comme on en fait plus. C’est nerveux, stupide et donc forcément indispensable.

Petit nouveau.

Laisser un commentaire