Interview – Shams Jorjani (Producteur de Magicka : The Stars are Left)

Ils pensaient pouvoir se terrer au fond de leur grotte, à faire quelques parties de Cthulhu avant de sortir leur nouveau DLC en étant fortement inspirés, mais c’était mal nous connaitre ! Les créateurs de Magicka, représentés par leur producteur phare Shams Jorjani, nous dévoilent quelques petites choses sur cette nouvelle extension à venir. On y parle aussi des versions consoles…

Tout d’abord, bravo pour votre succès (mérité). Magicka ne cesse d’étonner avec du contenu original. Pouvez-vous d’ailleurs commencer par nous raconter l’histoire de ce “The Stars are Left” ?

Vingt ans après la campagne originale de Magicka, un diabolique Stirrs hante les profondeurs de l’océan et les magiciens doivent une nouvelle fois miser sur une aventure malchanceuse pour sauver le monde. Durant leurs voyages, les sorciers seront bien entendu “guidés” par le conte préféré de tous : Vlad.

Baser son jeu, un monde, sur le mythe de Chtulhu pour proposer un jeu rempli de références… C’est une coïncidence ou un véritable désir de satisfaire une audience (les geeks, avouons-le) en particulier ?

C’est surtout le désir de satisfaire notre propre geekerie j’imagine. Et de satisfaire tous les autres geeks comme nous. C’est un peu près le même cheminement créatif que nous avons eu lors de la création du jeu original.

Dites-nous-en un peu plus sur “les choses en -Craft” dont parle le communiqué de presse… Notch (créateur de Minecraft) va-t-il mourir de rire devant “The Stars are Left” ?

Oh, je n’oserais pas donner de tels espoirs à Notch, mais je suis sûr que son opinion à ce sujet serait intéressante. Nous allons laisser un petit rôle à certains monstres de Minecraft dans The Stars are Left mais on se concentre surtout sur un autre type de choses en “-craft” en ce moment.

Le jeu Magicka original sera-t-il nécessaire au lancement de The Stars are Left, comme c’est le cas pour Magicka : Vietnam ?

Le jeu original sera requis, oui. En multijoueur, seul celui qui héberge devra posséder le DLC et n’importe qui pourra le rejoindre du moment qu’il possède le jeu original.

Le prix est-il déjà fixé ?

Les gens peuvent imaginer un prix approchant nos précédentes extensions, toutefois The Stars are Left est définitivement le plus grand DLC créé jusque maintenant pour Magicka.

Rassurez-nous… Tout l’argent ira dans ce nouveau moteur de jeu tant annoncé pour Magicka 2 n’est-ce pas ? :)

Actuellement, tout l’argent va dans plusieurs projets en fait. Restez persuadés que nous et Paradox Interactive nous concentrons énormément sur la franchise Magicka.

Magicka n’est finalement jamais sorti sur Xbox Live Arcade et PlayStation Network. L’idée est abandonnée ?

Nous avons toujours les yeux fixés sur les consoles et l’idée n’est clairement pas abandonnée. Je ne peux cependant rien vous dire de plus sur ce sujet, aucun détail.

Finalement, comment vous dites “Merci pour votre bon jeu et à bientôt ” en langage Chtulhu ?

Mon cthulhunien est un peu rouillé, mais rapidement je dirais “Spenken di fantastiske compitetris o sesimorn” !

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Laisser un commentaire