Sonic Generations (3DS)

Débarqué en fanfare sur consoles de salon et PC, Sonic fête aussi son anniversaire sur la nouvelle console tout en relief de Nintendo. L’occasion de confirmer la bonne santé actuelle du hérisson supersonique ? Rien n’est moins sur car pour ce opus, c’est beaucoup plus compliqué…

Autre plateforme = autres niveaux

Sonic Generations sur cette nouvelle plateforme reprend exactement la même recette que les versions de salon. Pour fêter l’anniversaire du hérisson, une obscure menace enlève tous ses amis et le propulse dans deux espaces-temps différents. L’un est mignon tout plein, l’autre est un adolescent en pleine crise. Chacun aura son préféré, mais quoi qu’il en soit, il va falloir traverser l’histoire mouvementée d’une mascotte de jeu vidéo qui a souvent eux quelques traversées du désert.

Sur Nintendo 3DS l’idée est de proposer des niveaux très différents. On dit au revoir à certaines propositions de niveaux du Sonic Generations sur écrans plats/cathodiques pour découvrir quelques niveaux tout aussi nostalgiques. Casino Night par exemple, avec sa musique culte et ses flippers à chaque plateforme, fera la joie des amoureux de Sonic the Hedgehog 2. Il en est de même avec ceux qui avaient apprécié Sonic & Knuckles et qui redécouvrent un Mushroom Hill tout simplement sublimé par les graphismes en 3D (mais en vue 2D) de cet opus de très haute qualité visuelle.

Où sont passés les niveaux 3D ?

Malgré le fait que cette version tire parti d’un relief à la profondeur ahurissante (qui fait un peu mal aux yeux d’ailleurs, il faut l’avouer, mais qui fait son effet !), Sonic Generations passe un peu à côté du concept original. Normalement, dans la version “mère” sur consoles de salon et PC, Sonic Generations propose deux types de gameplay différent pour chaque niveau jouable : un en vue 2D, l’autre en 3D. Ici ce n’est absolument pas le cas. La vue 2D est toujours présente et le gameplay ne change finalement que dans les rares coups que le Sonic “nouveau” peut effectuer, en plus de sa charge ultrarapide. Décevant, surtout que le plaisir de jeu en prend un coup.

Car finalement, impossible de ne pas avoir la sensation de rejouer deux fois au même niveau. Pourtant très sympathique dans leur Level-Design “rétro”, les différents mondes proposés perdent beaucoup en intelligence et font dans la perte de vie inutile, dans l’apparition inopinée de robots et autres stratagèmes plus qu’énervants, pour dynamiser une seconde façon de jouer complètement à côté de la plaque. Et là c’est le drame, vraiment, car ce Sonic Generations 3DS est alors à 50% réussi. Donc à 50% raté aussi.

Sympathique, mais sans plus ?

Sonic Generations 3DS a quand même quelques très bons côtés. Certes il ne possède pas une durée de vie ahurissante en mode Histoire, loin de là, mais les nombreux défis à débloquer viendront donner toujours plus d’intérêt à la cartouche. Certains défis ne peuvent d’ailleurs être débloqués qu’avec des pièces de StreetPass ce qui, en soi, est une terriblement bonne idée. Celles-ci sortent alors un peu du monde très fermé de l’interface 3DS pour obtenir davantage de valeur dans nos jeux.

Enfin, Sonic Generations 3DS se parcourt avec beaucoup d’amusement malgré ses mondes “modernes” peu réussis. L’aspect rétro du premier gameplay proposé est un pur bonheur, l’effet de relief est sublime et surtout, la refonte graphique et musicale des différents vieux niveaux de notre enfance est un pur plaisir à découvrir. Il n’y a donc pas que des déceptions dans ce portage finalement honnête bien que comportant quelques ratés qu’on aurait aimé éviter.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Laisser un commentaire