Le Ludum Dare 22 et ses Jeux… [Page 4]

Parler du Ludum Dare est compliqué tant les projets sont nombreux et rapidement mis en ligne. On va tout de même tenter de vous en parler un maximum avec cette page dédiée, qui sera mise à jour au fur et a mesure de nos découvertes. L’occasion pour vous, qui n’avez pas forcément le temps de vous pencher sur tous les jeux proposés, de jouer aux meilleurs concepts proposés. Bonnes découvertes à tous ! N’hésitez pas à actualiser la page aussi souvent que possible.

Pages : 123 – 4La page d’Oxydam

 

Josh The Fan-Tastic – Créé par Th3dz – Jouer au jeu

Sur un air morbide d’homme seul, Josh, qui a perdu tous les êtres qui lui sont chers et qui se fait narguer par la mort, Th3ds propose au joueur un jeu de plateformes à base de ventilateurs et de piques. D’ou le nom “Fan-Tastic”, Fan voulant dire Ventilateur pour les plus anglophobes de nos lecteurs. Si les sauts sont bien trop violent du point de vue de leur gravité et que les collisions sont plus ou moins logiques (on ne compte pas le nombre de morts sans raison apparente, juste à cause d’une “hit-box” trop large), l’aventure est réellement passionnante avec ses panneaux aux nombreux messages. Vingt minutes très plaisantes à jouer !

Glow – Créé par StarLight – Jouer au jeu

Petite histoire d’amour et de poursuite de l’être aimé, dans un jeu de plateforme aux formes cubiques et au fils de fer, Glow est avant tout une ode au jeu simple, mais d’une efficacité à toute épreuve. Se reposant sur des phases de gameplay très traditionnelles, le jeu se jouer aux touches fléchées ou à l’habituel ZQSD (ou WASD) avec une aisance exemplaire. Un bon petit jeu, une belle expérience, conventionnelle, mais adorable. En plus, tout se finit bien pour le héros ! Ce qui, dans ce Ludum Dare 22, est un miracle.

 

Am I Alone? – Créé par semaperepelitsa – Jouer au jeu

Simple jeu de shoot aux graphismes totalement basiques, ce titre n’est vraiment pas franchement palpitant. Néanmoins, son gameplay souple et ses vagues d’ennemis rapidement imposantes le rendent facile d’accès et au fun immédiat. Évidemment, n’importe quel autre titre du genre un minimum soigné viendra exploser l’intérêt de ce Am I Alone dans la sélection du Ludum Dare mais je voulais principalement le mettre en avant pour son aspect basique qui, mine de rien, reste efficace.

 
 

The Amazing but Lonesome Adventures of Greg the Spaceman – Créé par dem0 – Jouer au jeu

Charmant petit jeu d’arcade, cet Amazing but Lonesome Adventure est surtout une ode à la tablette graphique, au dessiné rapide et à la guitare sèche. Le but ? Guider un vaisseau dans un parcours linéaire, sans toucher le mur et en jaugeant correctement les accélérations. C’est très dur et on maudira les quelques pixels qui viennent tuer notre vaisseau malgré le fait qu’on soit persuadé d’être bien positionné, mais cela reste très envoutant et mérite absolument d’être joué. Surtout que sept niveaux sont proposés et qu’en finir un est déjà un beau défi en soi !

 

Worst Birthday Ever – Créé par sol_hsa – Jouer au jeu

Même si le plein écran rend ce jeu moche carrément imbuvable, il raconte toutefois une histoire tellement idiote qu’il en est adorable. L’histoire d’un homme dont c’est l’anniversaire, qui attend ses invités, mais qui ne semble jamais venir. Le twist final est complètement loufoque, le jeu ne sert globalement à rien, mais on ne lui enlèvera pas cet aspect amusant de découverte à travers les différentes pièces de la maison (en scrolling horizontal). Alors, ça n’a évidemment aucun intérêt et franchement, visuellement, c’est sérieusement déconseillé aux amateurs de bon gout. Mais quel dépaysement !

Hikikomori – Créé par quasi – Jouer au jeu

Dans la gamme des jeux “que l’on aime ne pas comprendre”, Hikikomori se pose furieusement là. Vous jouez une sorte de géant qui peut nourrir un oiseau permettant ainsi de traverser le stage jusqu’à… un Game Over. Voilà, c’est tout. Une magnifique petite musique en boucle, un décor très joli, une identité visuelle très intéressante, pour un concept qu’on aimerait bien comprendre avant de crier au génie. À moins que ce soit justement cela, l’intérêt du jeu ? Passionnant et frustrant à la fois !

It’s Space – Créé par EatThePath – Jouer au jeu

Vous voulez de l’impressionnant, du grandiloquent, dans votre Ludum Dare généralement encore en construction et vite dessiné ? Alors It’s Space va vous mettre une jolie claque. Totalement en 3D, créé sous Unity, ce jeu vous propose tout simplement une simulation de vol spatial très simple d’accès avec des batailles épiques (vraiment sympathiques, sincèrement) et une 3D primaire, mais qui a un charme fou. Vraiment impressionnant, créé en seulement huit heures (et six cafés selon son créateur), It’s Space est techniquement l’un des jeux les plus réussis de ce Ludum Dare 22.

ITS DONE!! Calisto is Alone – Créé par Caldero – Jouer au jeu

Un shoot’em up, dans l’espace, où il suffit d’appuyer continuellement sur la barre Espace. On se fait toucher juste à cause de la rapidité des adversaires, mais au final, rien de transcendant dans ce titre sans trop d’intérêt si ce n’est sa création et sa petite folie scénaristique. Difficile cependant de l’imaginer sortir du très gros lot des jeux du Ludum Dare mais malgré tout, courage à son créateur !

 

Debug – Créé par Alex Gilday – Jouer au jeu

Des virus ont envahi un programme informatique et vous allez devoir les éliminer. Dans un labyrinthe très petit, étroit, vous contrôlez une boule pleine de munitions qui tire et cherche son chemin. Halo lumineux dans un univers sombre, petit bruit strident pour les tirs, on est dans le cliché du petit jeu rapidement créé mais maigre tout, cela fonctionne parfaitement. La musique est sympathique (bien qu’un peu répétitive donc forcément saoulant au bout d’un moment) mais surtout, le concept est assez bien réalisé pour être efficace malgré son fort manque d’originalité.

 
 
 
 

A Strange Story – Créé par nickfla1 – Jouer au jeu

Au début on n’y comprend pas grand-chose. Le créateur a dessiné ses niveaux d’une façon que lui seul comprend, ce qui nous perd un peu au démarrage. Puis finalement, on comprend les plateformes, l’univers, la physique du personnage et enfin, on y joue avec plaisir. A Strange Story n’est pas incroyable de qualité, mais propose quelque chose que les joueurs aiment : de la plateforme au pixel prêt, énervant, mais qu’on veut absolument terminer. L’aventure n’est pas longue, mais sympathique. Mais selon son créateur “ce n’est pas son meilleur jeu”. On veut bien jouer à ses meilleures créations !

 

A Blind Man in the Darkness – Créé par TomPritchard – Jouer au jeu

Trois minutes sont nécessaires pour parcourir cette courte cave ou pourtant, notre personnage est désespéré et met en avant toute l’émotion qui se dégage de sa situation. C’est très joliment écrit, pour le peu qu’il y à a lire et donc fortement conseillé à tous ceux qui aiment les expériences originales du Ludum Dare. Reste qu’on a encore le droit à un personnage dans le noir avec un halo lumineux pour ce thème très particulier qu’est “Alone”… À croire qu’ils se sont tous passé le mot !

 

Brains!!! – Créé par Odra – Jouer au jeu

Pixels, dessins à la main et shoot bourrin sont les clichés du “petit jeu” proposés ici dans ce très sympathique Brains!!! qui se laisse jouer avec beaucoup de facilité. Vous êtes un humain, en bleu, qui doit tirer sur des zombies, en vert. Chaque niveau est constitué d’un nombre défini de zombies qu’il faut tuer pour passer au suivant. Le but est de survivre, évidemment, tout en évitant de se faire submerger par les zombies et de voir son cerveau servir de repas de Noël à ces créatures. Sympathique.

Forever Alone – Créé par sauronz – Jouer au jeu

Dans le rôle d’une soucoupe volante, vous devez éviter les météorites, satellites et autres joyeusetés vous barrant la route pour faire la plus longue distance et donc le meilleur score possible. Visuellement très attrayant, ce petit jeu propose surtout un gameplay sympathique avec une accélération bien plus violente et moins contrôlable que la décélération et les passages de haut en bas de l’écran. Ajoutez-lui quelques objectifs, une petite musique et quelques fioritures et pour sur, vous obtenez le prochain best-seller de l’AppStore ! Pas sûr que cela soit un compliment, ceci dit…

 

I Am Alone: Top Down Survival Shooter – Créé par ProjectX – Jouer au jeu

Encore un shoot, sous Unity, qui ne propose pas des graphismes franchement excitants. Aucune patte visuelle particulière ne fait sortir du lot ce titre pourtant bien programmé et proposant un gameplay intéressant. Les ennemis viennent en vagues toujours plus rapides, sans aucun temps mort. On aurait juste aimé avoir des armes un peu plus travaillées et originales, mais en soi c’est un titre correct. Il manque juste de charme, d’un petit quelque chose en plus pour éviter de sombrer dans l’oubli.

 

Leave Me Alone – Créé par StabAlarash – Jouer au jeu

Dans un style adorable, mélangeant le Cartoon à certains effets de bande dessinée humoristiques, Leave Me Alone met en scène une star (lunettes noires) poursuivie par ses fans (un gros coeur sur le torse) et des appareils photos géantes. Il va falloir survivre le plus longtemps possible dans qu’il ne vous rattrape et tout en évitant les ennemis qui viennent de l’opposé de l’écran. Il est possible de sauter sur ces derniers pour toujours plus de score. Un jeu vraiment sympathique malgré un certain manque de rythme.

 

Loneliness – Créé par GFM – Jouer au jeu

Une bonne idée sur le papier : jouer un chat qui tente de déjouer sa solitude en capturant toutes les balles de ses congénères, qui s’amusent follement avec. Seulement, voilà, malheureusement, Loneliness est atteint par le syndrome du gameplay en manque de finition. Les adversaires se posent tous dans un même coin, les balles deviennent inaccessibles et du coup, on peine à trouver le jeu intéressant. Néanmoins, l’idée est bonne et mérite d’être retravaillée !

 
 
 
 

Move It! – Créé par GTB – Jouer au jeu

Malgré de bonnes idées de base, ce jeu de plateforme n’a déjà absolument rien d’original : aller d’un point A à un point B en sautant de plateforme en plateforme, sans aucun danger particulier autre que de tomber et de devoir recommencer, et d’un classicisme absolu. Ajoutez à cela un projet loin d’être peaufiné et une utilisation très quelconque d’Unity pour comprendre pourquoi le projet n’est pas dans notre liste de préférence. Néanmoins, bonne continuation à son créateur pour qui c’est le premier jeu !

Mr Booo! – Créé par Fang – Jouer au jeu

Très complexe, normal puisqu’il ne propose que trois niveaux sur les dix imaginés par son créateur, ce petit jeu de plateforme est terriblement difficile d’accès. Il propose de diriger un homme dans une atmosphère très colorée, ou il s’agit de récolter les pilules tout en évitant de toucher, voir de frôler, les différents personnages ennemis des niveaux. Les collisions ne laissent rien passer, les murs sont positionnés au pixel prêt, rendant l’expérience démoniaque. Néanmoins, Mr Booo! à son charme, surtout dans son traitement du sujet plutôt original (à base d’agoraphobie pour ceux qui ne l’auraient pas compris).

Robotic Surrogation – Créé par Rockdtben – Jouer au jeu

Voilà qui fait plaisir ! Plutôt que de reprendre sans grande originalité le concept du shoot “vue de haut” avec un déplacement clavier et des tirs à la souris, sans aucune originalité comme c’est trop souvent le cas chez les jeunes créateurs, Robotic Surrogation fait preuve d’inventivité dans son gameplay. On dirige le personnage à la souris, on lui donne son accélération d’une simple pression sur la bonne touche et à l’aide de deux autres bonnes lettres du clavier, il est possible de “straffer”. C’est peu évident à prendre en main, mais une fois bien compris, on s’imagine jouer avec ce gameplay dans un jeu à plus grande envergure sans aucune difficulté. Monsieur Rockdtben ? Vous me lisez ?

Spawn – Créé par cadin – Jouer au jeu

On coche ce jeu dans la “sélection Ludum Dare de Game Side Story” sans plus tarder tant il nous a tapé dans l’oeil, mais avant on vous en parle : Spawn met en scène un petit mangeur d’orbes de couleur qui avance tout seul, mais dont les rotations sont à faire avec la touche Espace. On ne se sert que de celle-ci pour contrôler notre petite créature qui, en mangeant trois orbes, “pond” une nouvelle entité. Chaque combinaison de couleurs donne une entité différente et les plus curieux, collectionneurs, amateurs de créations nouvelles et les fans de Darwin s’en réjouiront. Spawn est chronophage, terriblement envoutant, une petite perle tout simplement.

Leave my Lettuce Alone :( – Créé par neilogd – Jouer au jeu

Drôle de petit jeu que voici ! Vous jouez un chat qui doit empêcher ces satanés lapins de venir grignoter la laitue arborant ses fraiches feuilles dans le jardin de votre maitre. En plus d’être amusant, ce titre propose un style graphique très étonnant qui met tout le monde en 2D façon “Paper Mario” pour les connaisseurs. On y joue à la souris, s’interposant face aux lapins pour les faire fuir, en tentant de survivre un maximum de niveaux. Vraiment sympathique et loin d’être bête.

Le Looping Castaway – Créé par Atridas – Jouer au jeu

Rempli de “memes” internet, d’un humour pas souvent drôle et visuellement franchement horrible, Le Looping Castaway mérite toutefois d’être joué pour son concept de survie sur un endroit désert ou il s’agira de boire, manger et explorer pour vivre une aventure solitaire hors du commun. On est bien loin du jeu de qualité, mais certaines idées sont bonnes et laissent penser qu’avec davantage de temps son créateur aurait pu aller au bout du concept. Mais trop occupé à faire des blagues, il en a oublié de compléter son jeu ! C’est ballot.

 

Parcel Walk – Créé par feyleaf – Jouer au jeu

Un jeune homme va chercher son nouvel ordinateur à la “Poste” du coin. Sur son trajet il rencontre plusieurs personnes ayant besoin d’aide, mais à chaque fois, le joueur pourra effectuer une action pour les envoyer balader. “Je veux rester seul !”. Petite morale sous forme de jeu de plateforme très simple et rapide à jouer, Parcel Walk rappelle qu’il vaut mieux aider les autres pour le jour ou nous même, nous aurons besoin d’aide. Le pire c’est qu’il fait ça plutôt bien, même si cela reste assez expéditif…

Deadly Robot Spree – Créé par PapyGaragos – Jouer au jeu

Voici une belle mise en avant des différentes étapes de création d’un jeu vidéo. Le Ludum Dare ne permet pas de peaufiner ni terminer à 100% les jeux les plus complets et c’est donc avec une forte volonté de proposer un gameplay parfait malgré des graphismes minimalistes que PapyGaragos nous offre un jeu de survie mélangeant plateformes et shoot, façon N+ pour ne citer que lui. On bouge avec le clavier, on vise avec la souris, on rebondit sur les murs et on enchaine les combos. Tout cela sous la forme d’un simple rectangle combattant d’autres formés géométriques dans une toute petite carte. Osé et réussi !

Split Party! – Créé par Ishisoft – Jouer au jeu

Reprenant le concept de certains puzzle-game, Split Party! fait tout à l’envers, mais avec un brio visuel et sonore digne de certaines grosses productions pour consoles portables. Reprenant l’idée de réunir des blocs d’une même couleur, Split Party! demande surtout de les séparer pour qu’aucun bloc d’une même couleur ne touche l’un de ses congénères. Original et surtout très bien réalisé, ce titre fera tomber les plus faibles avec ces petits blocs tristes. Trop kawaï, comme diraient les amateurs de chatons…

Station 7 – Créé par quadtree – Jouer au jeu

Un homme doit se frayer un chemin dans une station abandonnée, à l’aide d’un seul robot lui permettant de bloquer, pousser ou contrer les obstacles et différents dangers de son cruel environnement. Loin d’être d’une grande originalité, Station 7 est malgré tout d’une redoutable efficacité avec des puzzles simples mais efficaces, une progression sympathique et surtout un environnement intéressant qui propose une sorte de poin’t & click en vue de haut, au contrôle d’un personnage qu’on aurait pourtant davantage vu dans un jeu d’action basique. Une très bonne surprise !

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Une pensée sur “Le Ludum Dare 22 et ses Jeux… [Page 4]

Laisser un commentaire