Qui Veut Gagner Des Millions ? Editions Spéciales

Exit Jean Pierre Foucault et sa longue liste de jeux estampillée des Millions télévisés, avec ce tout nouveau jeu qui tente une toute aussi nouvelle approche beaucoup plus familiale et diversifiée grâce à des packs de contenu. Un pack South Park par exemple ? Voyons voir cela…

Nouveau look pour le présentateur

Tout le monde connaît le concept de Qui Veut Gagner Des Millions mais dans le doute, rappelons-le. Vous avez une pyramide de gains à gravir, avec une question par palier. Si vous répondez bien, vous avancez dans votre progression pécuniaire. Si vous répondez faux, vous perdez tout. Heureusement, trois paliers spécifiques vous permettent de sauvegarder vos gains et de ne pas repartir bredouille. Le tout est alors de savoir s’arrêter à temps ou de jouer le tout pour le tout afin de gagner le million. Pour vous aider, trois jokers sont disponibles : le vote du public (simple sondage sur la supposée bonne question), l’appel à un ami et le 50/50 (supprimant deux réponses sur les quatre proposées).

Cette nouvelle approche sous Unreal Engine 3 (excusez du peu !) se montre très jolie malgré des temps de chargement vraiment ennuyants. Le présentateur entre en scène, bien animé, puis parle en anglais (sous-titré en activant la bonne option du menu du même nom). Premier constat : le joueur est représenté par une simple silhouette peu reconnaissable et non pas par un éventuel avatar (pour la xbox 360 principalement) ce qui choque un peu et manque de vraiment nous placer dans la peau du personnage d’entrée. Pas grave, on va faire avec.

Lenteur exacerbée

Que l’on joue seul ou à plusieurs, Qui Veut Gagner Des Millions ? Editions Speciales patie d’un vrai manque de rythme d’entrée de jeu. Le présentateur parle lentement, au discours impossible à passer et les premières questions présumées faciles sont vraiment lentes à défiler. Pourquoi “présumées” ? Parce que ce QVGDM est aussi atteint d’un gros problème qu’il est nécessaire de mettre en avant : les questions sont proposées de façon totalement illogique et sans réel niveau de difficulté. Certes les cinq premières sont simples (encore que quelquefois, une intruse va venir mettre à mal tout votre début de partie) mais une fois passé le premier palier, c’est la fête au grand n’importe quoi.

J’en veux pour preuve le Pack Cinéma qui nous parle par exemple de grands réalisateurs des années 30 en premières questions, pour proposer une simple colle sur le dernier blockbuster ultraconnu en tant que question à un million d’€uros (ou de Livres/Dollars, au choix dans les options). Ceci est vraiment ennuyant et ne manquera pas d’interpeller les vrais fans de jeux de quizz qui sont certes peu nombreux, mais qui risquent clairement d’en vouloir aux développeurs. Reste que le jeu est on ne peut plus sympathique à plusieurs, malgré ses lenteurs, son manque de finesse et ses temps de chargement un peu longs. Reste le prix des packs séparés qui vient gonfler une addition un peu salée pour un “simple” jeu de quizz.

South Park style !

En plus des nombreux packs de questions à thème, tels que la culture générale, le cinéma, la musique ou le sport, un premier gros DLC original fut proposé pour Qui Veut Gagner Des Millions : Editions Spéciales. Celui-ci transforme votre avatar, le public et toutes les questions du jeu en les retranscrivant dans l’univers si décalé de South Park. La série télé est alors au centre de toutes les attentions avec un jeu qui se destine finalement aux fans, avec des questions très complexes, une bonne progression (cette fois-ci) et tout cela agrémenté de petites saynètes vidéos. C’est un vrai plaisir de découverte et finalement, on tient là une bonne idée de DLC qu’on aimerait revoir dans d’autres univers. On en viendrait presque à comprendre l’intérêt du jeu de base qui serait, imaginons, juste là pour poser les bases en l’attente d’autres adaptations d’univers dans ce style de quizz familial. Encore faut-il que ce titre trouve son public…

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Laisser un commentaire