Choplifter HD

Apparu en 1982 sur Apple II, Choplifter fait partie de ces titres mythiques que chaque enfant des années 80 a essayé au moins une fois dans sa vie. Le but ? Sauver des civils en contrôlant un hélicoptère. InXile a repris le concept et nous le propose… en plus jovial encore !

Supercopter ?

L’idée de base n’a pas changé d’un poil. Vous êtes au commandes d’un hélicoptère très fluide d’utilisation qui peut avancer, reculer, tirer devant lui, mais aussi en arrière jusqu’à un certain angle. Les missions se suivent et se ressemblent : tuer des ennemis et ramener les civils à la base. On retrouve même le concept original permettant de “tourner” l’hélicoptère face à l’écran pour tirer sur des cibles positionnées sur des immeubles au premier plan par exemple. Et bien entendu il y a une mitraillette, dont il faut surveiller la surchauffe, puis une dizaine de missiles.

Sur la route on perd de l’essence et il faut donc surveiller ses allers et retours avec minutie. Pour cela, il y a une “carte” du niveau représentée par une longue barre indiquant tous les points importants du jeu sous forme d’icône. Une cible, des otages à récupérer, un blessé à ramener le plus vite possible (un compteur est alors affiché), une station pour faire le plein d’essence ou encore, un endroit ou atterrir pour laisser un soldat infiltrer une base ennemie. Tout se fait sur cette carte et ensuite, à la dextérité du joueur.

Les ennemis sont puissants et vous n’avez pas beaucoup de vie. Ceux qui vous mitraillent ne vous posent pas trop de problème, mais les RPG (lance-roquette) ne vous feront vraiment pas de cadeau. Il en va de même pour les canons antiaériens qui ciblent une zone précise du ciel. Enfin, des tanks, des jeeps et des chasseurs ennemis viendront aussi vous mettre à mal dans cette zone de guerre bien complexe à traverser. Plusieurs environnements sont d’ailleurs de la partie : désert, glace, urbain, les clichés y passent. D’ailleurs, en parlant de cliché…

Zombies, Meat Boy, Duke et Minecraft…

Certaines missions changeront des humains habituels et vous mettront face à plusieurs hordes de zombies affamés. Le scénario ? Il n’y en a pas, dans cette succession de missions toutefois vraiment amusante, avec ces deux protagonistes (votre pilote et votre tireur) qui ne prennent rien au sérieux. On aura alors le droit à des réfugiés sur le toit d’un hôpital, à une prolifération du virus zombie à éradiquer et autres clichés du genre. Si l’overdose de zombie est évidente dans le monde vidéoludique, l’idée n’en est pas moins franchement salvatrice pour le rythme du jeu, moins répétitif de cette façon (même si forcément, on en revient tout de même à faire la même chose et des allers-retours répétés).

Autre belle idée : les secrets. En plus de devoir trouver un journaliste et son caméraman cachés dans chaque niveau du jeu, les développeurs d’InXile se sont aussi amusés à cacher quelques icônes du jeu vidéo dans leurs différents niveaux. Ainsi, il sera possible de trouver un Meat Boy en 3D et de le faire grimper dans l’hélico. Duke Nukem lui, refusera, évidemment. Enfin, le “héros” de pixels de Minecraft fera une apparition remarquée avec un petit dialogue très drôle. Une belle idée qu’on aurait apprécié de voir encore plus importante, avec davantage de héros à découvrir.

Le jeu fun par excellence

Il n’a pas de mode multijoueur (mais il a des classements) ni de gameplay franchement révolutionnaire, mais Choplifter HD est un vrai bon remake du jeu original. Plus rapide, plus nerveux, bien plus beau et franchement amusant, il ne pâtit que d’un manque de renouveau au bout de quelques niveaux. La durée de vie est pourtant convaincante et la difficulté va crescendo, proposant rapidement de gros défis de timing et de qualité de prise en main.

On lui reprochera tout de même des premiers niveaux déjà très exigeants (passé le tutorial), ce qui risque de faire fuir les plus jeunes joueurs. Malgré tout, Choplifter HD est une belle surprise, un bon petit jeu pour décompresser et se rappeler quelques bons vieux moments de salle d’arcade.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Laisser un commentaire