Crazy Hedgy

Alors qu’un hérisson bleu continue de défrayer la chronique, une autre petite boule de poils piquants débarque sur les iDevices avec la ferme intention de ne pas passer inaperçu. A-t’elle le charisme nécessaire à un tel objectif ? C’est ce que nous allons voir…

Sauteur et boxeur

Totalement jouable en gyroscopie bienvenue, Crazy Hedgy puise son idée de contrôle originale d’un certain Super Monkey Ball. Vous contrôlez votre boule de piquants dans des niveaux très colorés. Il suffit alors de toucher le côté droit de votre iDevice pour le voir sauter. Le côté gauche sert à remettre sur ses pieds notre héros du moment et à le voir boxer ses ennemis (ou tout autre objet) lorsque l’endroit est pressé à répétition. Le tactile répond à merveille et l’accéléromètre est très précis après calibrage, ce qui rend le jeu réellement intéressant à jouer dès les premières minutes.

Le but du jeu est très simple, malheureusement vu et revu ailleurs. Vous devez traverser 35 niveaux parsemés de checkpoints et d’ennemis, et ce, sans tomber dans le vide ni perdre toute votre vie. Ceux-ci peuvent donc être frappés et rebondiront dans le décor, sur les différents pièges qui du coup ne vous sont pas que destinés. Cela apporte pas mal de fun à un gameplay très classique qui en a férocement besoin. Malheureusement, les niveaux se suivent et se ressemblent sans jamais proposer de choses réellement incroyables.

Parfait pour les jeunes joueurs !

Public forcément ciblé, les plus jeunes sauront toutefois y trouver beaucoup de bons points. Des graphismes charmants tout d’abord, très colorés et jamais trop sombres pour éviter toute absence de gaieté dans ce monde pourtant assez brutal. Le gameplay est tel qu’évidemment, même dans les mains de quelqu’un qui n’a jamais joué à un jeu vidéo de sa vie, l’amusement est immédiat et intrigue pendant quelques minutes. Mais mieux encore : Crazy Hedgy à une bonne durée de vie.

En effet, chaque niveau recèle de nombreux diamants à collecter pour augmenter son score. Plus dur encore : trois médailles sont disposés dans chacune de ces zones et sont nécessaires pour débloquer la suite des aventures. Enfin, quelques boss sont de la partie en plus d’items sympathiques tels que le casque, permettant d’accuser moins de dégâts en cas de collision avec un ennemi. En bref, Crazy Hedgy est très simple d’accès, plutôt mignon et propose assez d’idées bien réalisées à défaut d’être nouvelles pour ne pas passer totalement inaperçu. Clairement pas le jeu du siècle, c’est une certitude, Crazy Hedgy reste néanmoins un bon petit investissement pour les enfants.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Laisser un commentaire