35 Jeux Classiques

On connait les compilations de minijeux très intéressantes, surtout sur consoles portables où elles deviennent alors de parfaites camarades lors des longs trajets ou avant de tomber dans les bras de Morphée. Micro Application profite de l’absence de Nintendo dans ce domaine pour débarquer avec ces jeux classiques sur Nintendo 3DS. Avec succès ?

Plusieurs genres au rendez-vous

Si comme moi vous aviez été un peu frustré des 42 Jeux Indémodables de la Nintendo DS qui, au delà de leur qualités, étaient franchement trop orientés sur les jeux de cartes et de dés, alors 35 Jeux Classiques saura vous appâter. Imaginez : deux jeux de cartes, une douzaine de jeux de société, la même chose pour les casse-tête : la répartition est plus originale, c’est une certitude. On commence donc par de petites choses originales telles que de l’Air Hockey très amusant, de la combinaison de symboles façon Bejeweld, du jeu d’échec, de fléchettes, en passant par un simple solitaire, un puzzle, du mah-jong et autres sympathiques idées.

Mais dès les premières parties, quelque chose de bien étrange se fait remarquer : l’ordinateur est bien trop puissant. En effet, votre adversaire virtuel est imbattable aux échecs, clairement insupportable de réussite au jeu de fléchettes et à la limite de l’énervement dans plusieurs jeu tels que le Morpion où on se met à insulter allègrement l’intelligence artificielle. Clairement, les développeurs ne se sont pas penchés sur la question et la cartouche manque terriblement d’une phase de beta-testing ou certains joueurs auraient pu préciser ce gros défaut. Surtout que celui-ci fait écho au second problème de la cartouche, encore plus violent…

Pas de multijoueur local ?

Vous ne rêvez pas. 35 Jeux Classiques pêche terriblement par un jeu local entièrement solo, contre une intelligence artificielle abusive donc. Pas d’échange de console, pas de wi-fi, pas de connexion entre les cartouches : rien. On se plonge alors dans les jeux exclusivement solo histoire d’éviter les crises de nerfs et de ce côté, il y a quand même de belles choses à découvrir.

Toutes les épreuves de puzzles sont par exemple sympathique même si, franchement, ne proposer qu’une vingtaine de niveaux à chaque fois est assez risible point de vue durée de vie. Certaines épreuves n’évoluent même pas de difficulté entre les niveaux, comme celle des Allumettes, bien trop simple pour être passionnante. On a aussi le droit à quelques petits défauts de visibilité comme pour le Mah-Jong, terriblement petit sur l’écran du bas et donc difficilement accessible à ceux qui aureint une mauvaise vue ou tout simplement, qui aiment être “à l’aise” visuellement lorsqu’ils jouent à ce genre de jeu demandant beaucoup de concentration et de perspicacité.

Le pire étant que la cartouche est amusante, c’est indéniable. Visuellement quelconque, mais jamais honteuse, proposant un effet relief très correct (le Air Hockey est vraiment sympathique avec la petite encoche 3D activée), elle pêche surtout d’un manque cruel de logique. Aucun multijoueur, une intelligence artificielle bien trop avancée, des épreuves très inégales, un fun limité par un nombre de niveaux moindre pour les plus amusantes…

Pourquoi ne pas avoir travaillé davantage le jeu et proposé une petite tuerie en matière de compilation qu’on emmène partout sur soi ? Messieurs de Micro Application, rappelez vos développeurs et proposez-leurs une nouvelle cartouche avec encore plus de minis-jeux, ces quelques défauts corrigés et promis, on en tombera amoureux ! Pour le moment, non dénuée d’intérêt malgré tout, elle risque de décevoir pas mal de joueurs.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Laisser un commentaire