Smash ‘N’ Survive

Les jeux de voitures sont tellement nombreux qu’il est toujours difficile de faire la différence. Version2Games, un développeur jusque maintenant assez timide, se met en tête de dominer le PlayStation Network avec un titre très inspiré de Destruction Derby…

Tout casser !

Que ce soit dans un mode campagne Solo ou en Versus (à deux manettes, sans aucun mode en ligne ce qui est déjà dommage), Smash ‘N’ Survive propose plusieurs modes de jeu intéressants. De la course de checkpoint classique tout d’abord, mais aussi de la démolition d’adversaire façon Destruction Derby : une grande zone de jeu, plusieurs voitures et du choc à n’en plus finir.

Ajoutez à cela de la pose et du ramassage de bombes et autres récupérations d’item et vous aurez de quoi vous plonger dans le jeu avec confiance. Les arènes ont aussi quelques particularités telles que des pièges ou faire tomber vos ennemis. Le seul problème, c’est que c’est loin d’être aussi jouable que ça en à l’air.

Smash ‘N’ Survive propose un très classique maniement à base de gâchette pour l’accélération et d’un bouton pour du boost. Un autre vous permet d’activer votre piège, unique à votre voiture, qu’on tente désespérément d’activer en début de jeu avant de comprendre que les deux bolides proposés n’en possèdent absolument pas : chose qu’on ne vous expliquera jamais. Manquant déjà d’un gros tutorial, Smash ‘N Survive ne se fait pas bien facile d’accès. Il faut tout deviner, sans que malgré tout cela soit d’une difficulté extrême.

Une accélération, un boost, un piège. On a bien compris. Mais pourquoi meurt-on alors toujours autant ? Parce que le jeu n’est absolument pas terminé. Les voitures ont un comportement horrible avec une physique complètement illogique, des phases ou votre bolide ne tient même pas au sol. Certains moments de victoires “figent” l’écran comme dans tout bon jeu de voiture qui se respecte et c’est alors que vous pouvez voir les voitures “glisser” sur le sol, elles n’y ont aucune adhérence.

Techniquement très décevant…

Il n’y a pas que la physique qui dérange. Déjà franchement moche, Smash ‘N’ Survive se permet d’avoir des temps de chargements horribles entre les épreuves. Vous avez un chargement d’une minute jusqu’au hangar puis d’une autre minute une fois votre voiture choisie. Si vous perdez une épreuve, vous pouvez la recommencer, mais il vous faudra recharger la carte. Dans le garage, le menu rame (un comble !) et les voitures affichées saccadent quelque peu. Bref, c’est la totale.

En jeu c’est un peu la même chose. Dès qu’il y a plus de trois ennemis à l’écran, il suffit d’une explosion (moche aussi) pour que l’écran rame de façon presque inquiétante pour notre console. Vraiment gênant ! Le pire étant qu’aucun fun ne sort de ce titre, tant la maniabilité tire le jeu vers le bas. Les chocs entre les voitures sont complètement ridicules, votre vie semble toujours descendre plus vite que celles des ennemis, sans parler de la difficulté complètement hallucinante de ce titre où votre partie peut aléatoirement se terminer en moins de trente secondes, selon l’abrutissement total ou non de l’intelligence artificielle ennemie.

Smash ‘N’ Survive est beaucoup de choses, mais surement pas un bon jeu. Violemment répétitif, sans fun, pas très beau et à la maniabilité plus que ratée, le jeu pêche surtout par un manque de finition évident qu’il convient franchement d’accuser tant on se moque ici du joueur. Nul doute que les développeurs sont des gens honnêtes qui voulaient bien faire, mais en l’état, Smash ‘N’ Survive est nullement conseillable et à éviter à tout prix sur un PlayStation Network qui n’avait pas besoin de ça.

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire