Preview – Space Disorder (iOS)

Signé par les jeunes talents français de Mi-Clos Studio, Space Disorder s’apprête à sortir très bientôt sur nos iDevices. Du coup, bien avant la sortie, on a décidé de vous en parler quelques peu en attendant un hypothétique test…

Mon Jetpack et moi

Space Disorder vous place dans la peau d’un jeune astronaute nommé Noah qui, grâce à sa petitesse, peut passer assez inaperçu dans les nombreux conduits qu’on lui demande de traverser tout au long de ce Space Disorder. Un look 2D aux couleurs “modernes” et à l’image très fine nous propose de contrôler ce personnage comme on le ferait pour un Jump & Run. Sauf qu’ici, le Jetpack est toujours de la partie. Il faut donc toucher l’écran de façon intelligente pour faire avancer notre personnage dans la direction désirée.

Ce gameplay tactile demandera sans aucun doute beaucoup de temps d’adaptation, mais la suite semble valoir au moins le coup d’être découvert. Pour l’instant très classique dans sa construction, Space Disorder tire réellement parti de ce gameplay difficile et demandant d’être maitrisé sur la longueur. Ainsi, vous devrez collecter des pièces, éviter des pièges, avec une minutie certaine et sans jamais perdre le contrôle de votre personnage. Ceux qui jouent aux jeux tactiles avec un peu de hasard dans les doigts ne seront pas bien accueillis par ce titre. Les autres découvriront un nouveau gameplay qui a certes besoin de toujours plus de paufinement, mais qui pourrait franchement faire la différence à sa sortie !

Ce qu’on en attend réellement…

Sorte de pot-pourri des meilleurs genres de jeux qui sortent sur l’iOS à longueur d’année, Space Disorder est surtout très prometteur pour son système de niveaux aléatoires. Votre parcours ne sera jamais le même, quoi que vous fassiez et si évidemment, vous retomberez certaines fois sur des parcours déjà traversés dans vos anciennes parties, vous n’aurez pas forcément le temps de tous les connaitre par coeur. Bref, il y a une vraie promesse de durée de vie intéressante derrière ce titre aux allures de “petit jeu oubliable”.

Il faut ajouter à cela de belles apparitions de guest-star inventives, telles qu’un Tetrobot de Blocks That Matter ou un certain “Lieutenant Replay” au jeu de mot sympathique. Les plus cultivés s’amuseront à découvrir toutes les références qui se cachent derrière ces personnages à sauver à travers les niveaux, amenant ainsi toujours plus de raison de s’amuser dans Space Disorder. C’est donc forcément avec attention que nous allons surveiller ce titre de près !

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Laisser un commentaire