My Museum : Speed Art

La Joconde avec les yeux de Van Gogh et le chapeau de Bonaparte ? Les oeuvres d’arts se sont mélangées et c’est à vous, via votre machine tactile, d’en reconstruire un maximum en une seule minute. Qui a dit que les oeuvres d’art ne pouvaient pas se rendre accessible à tous ?

Offrez-le aux enfants !

Rendre les chef d’oeuvres de la peinture accessibles au plus grand nombre est une entreprise bien complexe, tant ces créations n’ont pas assez la cote dans notre société actuelle. Si tant est qu’on s’y intéresse, on se fait vite insulter au minimum “d’intellectuel”, au pire d’arriéré. Les petits gars derrière ce Speed Art viennent donner un gros coup dans la fourmillière et casser l’idée bête que la Joconde ne peut être comprise que par ceux qui ont toute une culture de l’oeuvre derrière eux. Les enfants vont se passionner pour Speed Art et voici pourquoi : parce que c’est amusant.

C’est même très amusant, de devoir faire glisser ces morceaux de puzzle pour défiler les différentes pièces appartenant à plusieurs oeuvres d’arts. Vous devez, en 60 secondes, recomposer un maximum d’oeuvres parmis la trentaine proposée dans l’application. Au fur et a mesure de votre progression, le jeu se complique : davantage de pièces, un glissé vertical plutôt qu’horizontal, tout est là pour vous compliquer gentiment la vie.

Un système de bonus est aussi de la partie, se remplissant à chaque réussite et pouvant être activé une fois sa jauge remplie. Vous accederez alors à un mini-jeu vous permettant de gagner quelques secondes supplémentaires : ce n’est pas un luxe, croyez-moi. Le tableau des High-Scores étant déja bien élevé !

Amusant et intelligent

Bien loin de vouloir se définir comme intellectuel, justement, ce jeu est d’une très grande qualité ludique et culturelle. Il est rapide, ne nous ennuie pas avec milles et une information. Vous lancez l’application, vous jouez, tout cela avec des graphismes, des menus et une gestion du tactile parfaitement maitrisés. Nombreux sont les softs ludiques à vouloir apprendre quelque chose aux joueurs avec des interfaces laides et pompeuses : ce n’est pas le cas ici, on s’y amuse et on s’y sent bien. C’est la grande réussite de My Museum : Speed Art.

La seconde c’est aussi son centre d’informations. Une fois un tableau complété, il s’ajoute à votre galerie que vous pouvez visiter pour le plaisir des yeux, mais ou se retrouvent aussi pas mal d’informations sur les différentes peintures. Son auteur, son époque, des anecdotes, des interviews… C’est un vrai bonheur d’apprendre des choses rapidement, sous cette forme même si évidemment, les passionnés de cet art n’y apprendrons pas grand chose. Mais pour ceux qui comme moi se sont toujours intéréssé à ces oeuvres d’art sans vraiment prendre le temps de s’y pencher serieusement, c’est un vrai plaisir de découverte.

Seul problème : trente tableaux, c’est peu finalement. On espère qu’une mise à jour (gratuite de préférence) viendra nous en proposer davantage dans les jours à venir !

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Laisser un commentaire