Saving Private Sheep 2

Bulkypix est prolifique, tout le monde le sait. Le risque quand on est un tel éditeur, c’est de se répéter. Encore plus quand il s’agit d’une suite ! Est-ce que ce Saving Private Sheep 2 est de ce genre, ou vient-il redynamiser nos iPod, iPhone et autres iPad ?

Il faut sauver le soldat mouton !

Saving Private Sheep 2 est très inspiré d’Angry Birds. Voilà, c’est dit, c’est fait, maintenant expliquons clairement ce qui en fait un bon (ou mauvais ?) challenger. Votre rôle est de lancer un hérisson via un lance-pierre que possèdent un ou plusieurs moutons dans les différents niveaux du jeu, dans le but de toucher le renard ennemi et ainsi le faire recracher la petite brebis innocente qu’il a récemment avalée tout rond. C’est chic n’est-ce pas ?

Vous commencez donc à étirer votre lance-pierre et à choisir une direction. Vous pouvez aussi tirer plus haut pour retomber moins loin, etc. Le but est de parcourir tout le niveau et d’éviter les nombreux pièges pour atteindre son objectif. Il ne faudra pas toucher les plateformes envahies par les ronces et toujours retomber soit sur le renard (et c’est la victoire) soit sur un autre mouton qui vous permettra de relancer votre hérisson. C’est classique vu comme cela, mais c’est très amusant.

Principalement grâce à l’ambiance graphique très réussie, aux airs de dessin animé pas si enfantin que cela. Très coloré, voir criard par moment, le monde de Saving Private Sheep 2 ne passe au moins pas inaperçu. Tout est très lisse, en haute définition et porté par des musiques certes amusantes la première fois, mais malheureusement trop peu nombreuses et donc très répétitives et agaçantes. Néanmoins, vous allez en avoir pour votre durée de vie.

Quand il n’y a plus de niveaux, il y en a encore…

Livré avec 66 niveaux disposés en deux chapitres, Saving Private Sheep 2 aura sans aucun doute le droit à des mises à jour gratuites dans les semaines qui viennent. Néanmoins, en attendant, pourquoi ne pas faire confiance à la communauté ? Car le jeu est livré avec un outil miraculeux pour ce genre de titre : un éditeur de niveaux.

Très bien conçu (c’est assez rare pour être signalé) cet éditeur de niveaux, totalement accessible à tous les publics, vous proposera d’en concevoir mais aussi de les partager en ligne. Vous aurez ainsi le droit à une base de données gigantesque de niveaux plus ou moins réussis, mais qui proposent une découverte originale à chaque fois. Certains talents sont vraiment étonnants et parviennent à faire encore mieux que les level designers du jeu original.

Reste que le tout se répète énormément et si ce n’est pas si flagrant que ça dans les premières heures (principalement grâce à quelques bonus tels que la “feuille d’arbre”, qui vous permet de faire planer votre hérisson en penchant votre iDevice, ou d’autres surprises que je vous laisse découvrir) on fait malheureusement vite le tour des nouveautés. Pas sur que les joueurs y reviennent une fois les chapitres terminés et une petite dizaine de niveaux téléchargés. Il ne manque donc plus qu’à Bulkypix de bien mettre à jour quotidiennement son jeu pour en faire un Best Seller. Il en a toutes les qualités, en tous les cas !

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

Laisser un commentaire