Gnu Revenge

Un gnou. On nous a déjà fait toute l’arche de Noé en jeu sorti sur l’AppStore mais un gnou, ça, jamais. L’originalité est-elle alors au rendez-vous jusqu’au bout avec ce nouveau jeu BulkyPix ?

Crocodile Gnundee

Les caïmans se sont emparés de votre famille de Gnous, très nombreuse par ailleurs. Comble de l’horreur, ils n’ont rien trouvé d’autre que de les enfermer dans des bulles, flottant dans l’espace. C’est avec une forte détermination de Gnou et un propulseur que vous allez donc devoir tous les sauver à travers une centaine de niveaux.

Le synopsis est amusant et graphiquement, Gnu Revenge est aussi très particulier. La brave bête que vous contrôlez à un faciès hilarant, de gros yeux exorbités et tout cela donne un cachet très original à ce Gnu Revenge hantant l’AppStore avec la volonté d’y triompher quelque peu. Aux premiers abords, ce style est néanmoins trop particulier pour plaire au plus grand monde et il sera amusant de voir à quel point le public sera partagé à propos des visuels des personnages. Tant mieux ! Moins d’aseptisation est toujours bonne à prendre en ces temps de nombreux copié/collé vidéoludiques.

Entièrement tactile, Gnu Revenge ne vous demande pas de taper frénétiquement sur votre écran… Bien au contraire, il s’agira ici de n’utiliser qu’un seul bouton (situé en bas à droite) vous permettant de propulser votre gnou vers l’avant. Plus vous laissez appuyé et plus le gnou prend de la vitesse. Vous devez alors diriger votre personnage droit dans le niveau et vous aider des planètes et de leur inertie pour tourner et changer de direction. Tout cela pour toucher vos cibles (les gnous emprisonnés) et conclure le niveau en frappant le crocodile de la zone. Tout cela d’un seul trait.

Bienvenue sur Gnou Airline

Plus vite, moins vite, plus longtemps, moins longtemps, tout est question de jauger votre pression sur le bouton du jetpack de votre gnou. Avec cela, vous prendrez peut-être assez de vitesse (mais pas trop !) pour contourner la planète et atteindre votre but. Trois gnous sont emprisonnés dans chaque niveau, mais sont totalement optionnels. Vous n’avez qu’à toucher le crocodile pour passer le niveau. Attention cependant, comme dans tout bon jeu iOS qui se respecte, il vous sera demandé un certain nombre de gnou pour débloquer les autres “mondes” !

Le jeu va rapidement se corser. Tout d’abord en vous demandant d’enchainer les rotations autour de plusieurs planètes, puis en mettant en place des canons. Façon Donkey Kong Contry, vous pourrez y rester indéfiniment à l’intérieur jusqu’à utiliser un bon axe et vous repropulser dans le niveau. Les développeurs ne sont pas avares en idées et il s’en suivra donc beaucoup de variantes, de mélanges, avec des trous noirs à éviter et des portails, qui vous mèneront d’un point à l’autre du niveau pour augmenter toujours plus la stratégie de votre partie.

Un point c’est Gnou !

Est-ce que Gnu Revenge vaut son prix ? Évidemment ! Il est long, difficile et est parfait pour les parties rapides. Est-ce que cependant, Gnu Revenge est exempt de défauts ? Pas tout à fait. On peut par exemple mettre l’accent sur une difficulté pas du tout croissante, évoluant un peu n’importe comment au fil des niveaux. Aussi, il faut l’avouer, la pression à effectuer sur le bouton de propulsion est vraiment hasardeuse et va décourager pas mal de joueurs ne “voulant pas se prendre la tête”. Bon, en ce qui les concerne, tant pis pour eux.

Gnu Revenge est très original mais au final, propose une recette classique de jeu iOS banal. C’est sympathique, mais il y aura toujours mieux à côté ce qui risque de lui faire du tord. Alors si vous hésitez à vous prendre ce Gnu Revenge ou le dernier Angry Birds, le choix va être dur. M’enfin, des oiseaux et des cochons, sincèrement, vous n’en avez pas un peu marre ?

 

 

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Laisser un commentaire