Cakewalk

Un bonhomme sur un gâteau géant doit se frayer un chemin de plateforme en plateforme. Des insectes lui barrent la route et pour s’en débarrasser, il n’a que la possibilité de tirer quelques étincelles (avec le clic de souris). C’est sympathique, mais la maniabilité du personnage est très lente et peu fluide ce qui casse un peu le fun. Néanmoins, ça sent bon le vieux jeu de plateformes 16 bits dans l’esprit.

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.