Seal Team 12 fait péter Desura et s’approche du XBLIG

Et c’est là qu’on se retrouve en face d’un dilemme. Arrêter ce Seal Team 12 qui menace les grosses daubes ainsi que les petites perles du XBLIG et de Desura, ou le garder en vie parce qu’il a l’air vachement cool. Comme j’aime pas faire des choix, je vais vous parler un peu du jeu et vous choisirez, d’accord ?

Je prends ça pour un oui donc je commence. Seal Team 12 est un jeu d‘action-qui-pète-de-partout développé par Social Loner Studios. Et comme je viens de le dire (mais j’aime bien me répéter, juste au cas où), ça pète de partout. Le jeu vous propose de vous mettre dans la peau d’un gros bourrin surarmé (mitraillettes, fusils à pompe, lance-roquettes, lance-flamme, tanks… vous n’avez que l’embarras du choix) afin d’avancer en tuant tout ce qui bouge et en faisant exploser tout ce qui se trouve sur votre chemin. Le jeu est fait dans une sorte de 2.5D avec une vue du dessus, ce qui fait que vous monterez dans l’écran alors que votre personnage avancera tout droit. Ce point de vue est plutôt sympathique, offrant plus de possibilités au niveau du champ de vision tout en restant dans une 2,5D non linéaire. Et si exploser la tronche de tous les mecs qui passent ne vous convient pas, vous pouvez toujours appeler un de vos potes (du moins, le spammer dans le chat de Desura ou lui envoyer un message sur le Xbox Live) afin de vous lancer dans une partie en coopération pour défoncer  deux fois plus de mecs qui se trouvaient là et faire péter deux fois plus de trucs qui se trouvaient sur votre passage. Et si vous voulez savoir  c’est qui qu’a la plus grosse, vous pouvez toujours consulter les classements en ligne. Le jeu n’a malheureusement pas l’air d’être jouable en coopération locale, dommage car il se prête parfaitement aux soirées entre potes sur des jeux misant tout sur le fun et le fait de se défouler. Vous pourrez quand même rigoler devant votre écran étant donné que le jeu se dote d’un scénario et de dialogues s’annonçant bourrés d’humour bien gras. Et si vous n’êtes toujours pas décidés, sachez que vous pouvez utiliser vos propres musiques avec le jeu. Il est disponible pour PC sur la plateforme Desura par ici, vous en aurez pour la modique somme de 2,99€. Quant à la version console, elle devrait arriver sur le Xbox Live Indie Games sous peu pour la somme de 800 Microsoft Points. Je vous laisse faire connaissance avec le bonhomme et son look tout droit tiré d’un comic à travers le trailer du jeu ainsi que deux vidéos de gameplay.

 

Ripper

Ripper

Grand fan de Call of Duty et Candy Crush, ce n'est malheureusement pas quelque chose dont je peux librement parler ici... Du coup, je vais me rabattre sur fan de plates-formes, de stratégie (et surtout grand strategy) et « d'ovnis vidéoludiques » avant tout, même si les meilleurs jeux sont ceux qui arrivent à transcender leur genre. Un peu comme Candy Crush, pour ne citer qu'un seul chef-d'oeuvre du style.
Ripper

Les derniers articles par Ripper (tout voir)

Laisser un commentaire