Preview – Omerta : City of Gangster

Vous aimez les jeux de gestion Tropico ? Vous adorez l’ambiance de la série Boardwalk Empire ? Alors voici quelque chose qui devrait éveiller un tant soit peu votre intérêt ; Omerta : City of Gangster, servi par Haemimont Games et Kalypso.

Mais si pour vous Tropico ne vous dit rien de plus qu’une marque de sirop, pourquoi ne pas allez lire notre test du quatrième épisode pour vous donner une idée ? C’est bon, c’est fait ? Bien. Je peux maintenant vous dire qu’Omerta en prend seulement le moteur de jeu. En revanche, si vous ne connaissez pas Boardwalk Empire, C’est mal. Je vous donne tout de même un petit résumé de la période reliant cette série et le jeu dont il est question, Omerta : 1920 à Atlantic City, la prohibition vient de s’instaurer et c’est une véritable aubaine pour les gangster du coin pour en tirer de bonnes affaires.

Votre rôle dans Omerta ? Aider un de ces mafieux à prendre de l’importance dans ce milieu en pleine expansion. Et à ce mafieux, vous pouvez lui choisir sa petite histoire, d’où il est supposé venir ainsi que sa personnalité. Parfait pour bien se mettre dans l’ambiance sans pour autant se prendre la tête. De toute façon, elle sera suffisamment mise à prix pour que vous puissiez faire quoi que ce soit de dangereux avec.

Pour que votre gangster se plaise et progresse dans son merveilleux choix de vie, il faudra accomplir des missions, amasser des tonnes d’argent, améliorer votre maison et soigner vos joyeuses relations. Un jeu de gestion de mafia en quelque sorte, qui emprunte quelques codes à Tropico. Mais vous ne serez pas seul : comme tout bon vilain, il vous faut des amis, des larbins et autres employés pour vous donner un coup de main dans la tâche. Ils seront d’une aide précieuse en mission, par exemple lorsqu’il faudra prendre d’assaut un bâtiment avec vos ennemis à l’intérieur. A ce moment, Omerta se transforme en jeu de stratégie où vous devez placer vos coéquipier et les faire agir intelligemment pour réussir au mieux la mission et récupérer ce que vous êtes venu chercher : respect, alcool, argent ou encore la tête d’un autre gangster moins malin que vous.

Il est donc question de bien se faire respecter dans une ville où les coups bas sont une routine. Et qui sais ? Vous êtes peut être le digne successeur d’Al Capone ! Un seul moyen de le savoir : commencez par prendre Atlantic City avec Omerta : City of Gangster.

LeenUyth

Gentille, douce et délicate dans une autre vie. Née avec une manette de Master System II dans les mains, j'ai aujourd'hui moins le temps de jouer et me consacre surtout aux jeux d'arcades pour péter un max de rotules rapidement. Et comme j'écris pas beaucoup et que personne d'autre ne veut le faire, je montre souvent ma sale tronche pour les interviews vidéos.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.