The Novelist : vie de famille

Dan Kaplan est un écrivain. Très occupé par son travail, il semble délaisser sa famille et la mettre au second plan. Vous jouez alors ce personnage, bien décidé à remettre de l’ordre dans sa vie et à s’occuper des besoins de sa femme et son enfant. Jusque où irez-vous pour réussir à les rendre heureux ?

Développé par Kent Hudson (ayant auparavant travaillé sur Deus Ex : Invisible War et Bioshock 2), The Novelist fait clairement partie de ces jeux “arty” que certains conspuent comme n’étant pas du jeu vidéo. Non seulement c’est très faux, mais surtout il est utile de ne pas mélanger les genres et les intentions. Ici, il s’agit de raconter un quotidien, de sauver son couple, sa vie de famille, en faisant les bons choix au bon moment et de ne pas paraître absent une seule seconde. Les décisions vont être dures et ont un sens, beaucoup s’y reconnaîtront.

Amusant : on apprend dans les commentaires Youtube (source de qualité !) que les musiques sont générées aléatoirement au piano, graçe à un logiciel créé par Kent Hudson. Du coup, la musique ne devrait jamais se répéter et être toujours originale d’une session de jeu à une autre. Original.

On n’est pas à l’abri d’une déception, c’est certain. Néanmoins, voilà un jeu bien osé qui risque de faire parler de lui du moment que les médias tentent de s’y intéresser. Loin des clichés du jeu vidéo, loin des codes habituels de l’indépendant, The Novelist de Orthogonal Games sera soit une merveille, soit une grande déception. Vivement sa sortie, prévue pour cet été !

 

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Une pensée sur “The Novelist : vie de famille

Laisser un commentaire