Residue

Développé par la jeune équipe The Working Parts, Residue est une belle curiosité qui vient tout juste de sortir sous Desura. De ces jeux clairement différents, qui racontent quelque chose, mais n’oublient pas de s’amuser un peu avec le joueur. Expliquons tout cela.

Au fond de l’eau, une femme…

Il fallait sauver ce monde dévasté et cette jeune femme, accompagnatrice d’un chercheur réputé, ne pouvait que tout risquer pour cela. L’introduction nous montre la femme se noyer au fond de l’eau, pendant qu’en parallèle… Son fils et son père tentent de la retrouver. Glauque mais puissant, le scénario de base met tout de suite dans le bain (si j’ose dire) et permet une belle entrée en matière avec une réalisation, un découpage de scènes vraiment percutant.

Residue est un jeu d’aventure. Pas en point & click ni en Quick Time Event, mais bel et bien au clavier comme tout jeu de plateformes à sortir sur PC. Vous contrôlez vos personnages de gauche à droite, vous pouvez utiliser votre barre Espace pour monter ou descendre des échelles, mais ensuite tout est une question de compétences en fonction du personnage joué. Cinq héros sont disponibles dans cette histoire morcelée, aux pièces du puzzle à remettre en place un personnage à la fois, d’au moins trois heures de jeu pour les plus rapides.

Le grand-père ? Il peut éclairer le niveau avec sa lampe torche, le plus souvent pour permettre à l’enfant de savoir ou il va quand il saute de corde en corde, de plateforme en plateforme. Lui, c’est le grimpeur, celui qui fouille tout à la recherche d’indices sur la disparation de sa mère. Il va rapidement rencontrer le scientifique, ayant la capacité de lancer un grappin, de s’accrocher partout et de parvenir à des endroits impossibles à atteindre avec les autres héros. Avec moult bugs, certes, mais les checkpoints sont excessivement nombreux pour empêcher toute frustration.

Cinq personnages, une seule histoire

Très bien traduit en Français, proposé avec un doublage anglais à l’accent suédois particulièrement ravissant et qui donne encore davantage de caractère (de façon involontaire ?) à un jeu très touchant et puissant émotionnellement parlant, Residue sent bon le travail bien fait. Il y a vraiment quelques soucis avec les phases de gameplay qui regorgent de bugs pas bien gênants, mais qui casse un peu le réalisme du tout. Mais on s’y fait très vite.

Surtout, ce sont les visuels qui nous plongent dans l’extase d’un monde dévasté aux couleurs pourtant ravissantes. Tout a ce côté un peu amateur, dessiné à la main, avec plus d’innocence que dans de grosses productions, mais ça n’en est pas moins franchement sympathique à découvrir. Surtout, le scénario est d’une écriture impeccable, mêlant un peu de fantastique à une histoire pourtant très terre-à-terre qu’il faudra tout de même éviter de mettre entre les mains des plus jeunes. L’épopée est poignante, le jeu est une belle surprise hautement recommandée ! À noter qu’en plus de cela, il est possible de débloquer plusieurs Artworks en fouillant bien les niveaux à la recherche de pigeons à ennuyer. Histoire de gonfler un peu une courte, mais intense durée de vie.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Les derniers articles par Skywilly (tout voir)

2 pensées sur “Residue

Laisser un commentaire