Routine : préparez-vous à avoir peur en permanence

Je ne suis pas vraiment porté survival horror, comme je ne suis pas non plus porté films d’horreur. Et ce n’est pas parce que je crie partout en me pissant dessus, mais plutôt parce que tout ce qui est censé faire peur me fait en général plus rire qu’autre chose, pour une raison inconnue. Enfin, ça c’est en général, des fois ça me fait pleurer parce que c’est juste mauvais (Dead Space, je pense à toi) et des fois ça me fait vraiment flipper, même si c’est plus rare.

Aujourd’hui, nous allons parlons d’un jeu qui semble pouvoir appartenir à la dernière catégorie, et c’est plutôt étrange vu qu’il ressemble assez à Dead Space (à la différence qu’il a l’air plutôt sympa, lui). C’est bien de Routine que je parle, le prochain jeu des quatre développeurs formant Lunar Software. Vous êtes en effet chargé de découvrir ce qui s’est passé pour que toutes les personnes vivant dans un centre de recherche lunaire disparaissent. Et si ce jeu a tout pour réussir à faire peur, c’est qu’il s’en donne les moyens avec un système de permadeath, l’absence d’un HUD, l’absence d’une barre de vie et de moyen de se soigner, un placement aléatoire des ennemis (pour qu’aucune partie ne se ressemble et que le jeu ne soit jamais prévisible), l’absence d’aides de guidage  (c’est-à-dire les grosses flèches indiquant où vous devez vous rendre que l’on retrouve dans tout un tas de jeux aujourd’hui) et de visée, une vue à la première personne avec plusieurs parties du corps (oui parce que c’est bien beau la vue à la première personne, mais quand on regarde le sol et qu’on a pas de pieds ça le fait pas), une progression non-linéaire dans un monde totalement ouvert que vous pouvez explorer à votre guise et aussi un support de l‘Oculus Rift, ce casque permettant un maximum d’immersion en vous permettant de profiter d’un jeu sur tout votre champ de vision. Avec tout ça, Routine promet d’être plutôt terrifiant, à condition que le jeu soit réussi évidemment. Mais si je vous en parle aujourd’hui, c’est parce qu’une vidéo de gameplay provenant de l’alpha du jeu a été dévoilée et ça promet ! En effet, en plus de tout ce que je viens de citer, le jeu a l’air plutôt joli et l’ambiance réussie. Le tout est prévu pour une sortie cette année via Steam, étant donné que le jeu fait partie des premiers à profiter de Greenlight.

Ripper

Grand fan de Call of Duty et Candy Crush, ce n'est malheureusement pas quelque chose dont je peux librement parler ici... Du coup, je vais me rabattre sur fan de plates-formes, de stratégie (et surtout grand strategy) et « d'ovnis vidéoludiques » avant tout, même si les meilleurs jeux sont ceux qui arrivent à transcender leur genre. Un peu comme Candy Crush, pour ne citer qu'un seul chef-d'oeuvre du style.

Une pensée sur “Routine : préparez-vous à avoir peur en permanence

  • 27/06/2013 à 19:35
    Permalink

    Ha bah voilà zut, vue subjective, fait suer !!! :/ Dommage, ça avait l’air vraiment sympa niveau ambiance !

    Répondre

Laisser un commentaire