One Button Bob

Internet est plein de petits jeux gratuits qui ne paient pas de mine, et qui sont pourtant fort intéressants. Des jeux sans grande prétention qui font presque office d’objets de recherche vidéoludique dans leur façon d’explorer le potentiel d’un gameplay, d’un level-design ou d’un concept quelconque. C’est le cas de One Button Bob, un petit jeu qui se joue uniquement avec le bouton gauche de la souris.

Une aventure complète… ou presque

Bob est un aventurier, sorte de cousin d’Indiana Jones ou encore de Rick Dangerous, qui doit traverser les tableaux d’une caverne pour accéder au trésor qu’elle renferme. Il faudra affronter la faune peuplant ces lieux, lutter contre les chauves-souris et araignées à l’aide d’un boomerang, éviter les pièges (tels que la fameuse boule rocheuse lancée sur les traces du joueur), sauter par-dessus trappes et gouffres, et même terrasser un terrible boss de fin avant de poser ses mains sur le coffre plein de pièces d’or qui se trouve au bout du périple. Des situations variées, découpées en tableaux nécessitant chacun un seul type d’action, qu’il s’agisse de courir, sauter, grimper à une échelle ou même simplement… avancer.

Un gameplay unique… ou presque

Quelle que soit la chose à faire, le moyen est toujours le même : il faut cliquer à l’aide du bouton gauche de la souris. Ce gameplay unique, suggéré par le titre du jeu, a de quoi laisser perplexe dans un premier temps. Pourtant, c’est là que réside tout son intérêt : One Button Bob entend explorer les possibilités d’un gameplay ultra minimaliste, en diversifiant la façon d’utiliser cet unique bouton. Ainsi le personnage avance parfois tout seul, cliquer permettant de l’arrêter. Il faut parfois cliquer à répétition aussi vite que possible pour le faire avancer plus rapidement (façon Track’n Field), rester appuyé et relâcher au moment où l’on désire sauter, rester appuyé pour doser la façon dont on plane… chaque tableau propose une situation permettant de mettre en place une façon différente d’effectuer une action pourtant quasi identique (même si des tableaux jouant sur les mêmes ressorts se répètent). On a rapidement l’impression de participer à une véritable expérimentation de gameplay, qui se conclue brillamment par un boss de fin très réussi. Mieux, l’écran de fin prend un certain recul sur le concept général et en tire une géniale trouvaille : le nombre total de clics utilisés durant la partie s’affiche, conférant soudainement à One Button Bob un aspect arcade qui donne instantanément envie de refaire une partie pour battre son score (j’en profite pour vous défier de battre mon score de 264 clics !).

One Button Bob est un jeu conceptuel qui se termine rapidement, mais propose une expérience intéressante et plus accrocheuse qu’il n’y paraît, une fois l’aspect arcade révélé. Il ne changera pas votre vie, mais mérite qu’on y consacre les quelques minutes qu’il dure.

Mwarf

Mwarf

Mwarf est chef de projet (dans l'informatique) et travaille à Paris. Il s'intéresse beaucoup au cinéma et au jeu vidéo, adore Kubrick, Quentin Dupieux, le duo Iguchi/Nishimura (il est éclectique), et toute sorte de jeux indés innovants. ll aime aussi le metal (et l'indus en particulier), et peut écouter Nine Inch Nails, KMFDM ou encore Tool toute la journée. Ho, et il aime particulièrement écrire pour partager ses découvertes.
Mwarf

Les derniers articles par Mwarf (tout voir)

Laisser un commentaire