Blendoku

Des couleurs, des teintes et un puzzle-game : c’est ce qui nous est proposé dans ce jeu original ou tous les niveaux sont débloqués dès la première partie. Ce n’est peut être pas la meilleure idée qu’il soit…

Bleu, Bleu Ciel, Cyan…

Le concept de Blendoku est très original, il faut bien l’avouer. À l’écran, vous avez des cases avec quelques teintes de couleurs aux extrémités. Sur le haut de votre écran, vous possédez des blocs, eux même de teintes différentes, que vous devez alors positionner sur les bonnes cases pour effectuer une suite logique de teintes. Par exemple : vous pouvez avoir une ligne d’une dizaine de cases allant d’un Noir sombre à un Rouge vif, vous devrez alors positionner toutes vos plaquettes de teintes dans le bon sens, pour proposer une suite logique de couleur entre le Noir et le Rouge. Une fois la bonne solution trouvée, le niveau se termine automatiquement et vous donne votre chrono.

L’idée est la et le jeu ne comporte qu’elle : dérivé en près de 500 niveaux, divisés en plusieurs sections de difficultés, Blendoku demandera de très longues heures avant d’être complètement terminé. Le seul problème c’est que vous risquez de méchamment vous en lasser avant ! Car malheureusement pour ce jeu, très réussi au demeurant, la répétitivité s’installe très vite et surtout, il n’y a aucune “carotte”, aucune progression logique de proposé au joueur pour qu’il ait envie de continuer à jouer et débloquer quelques niveaux. Tout est déjà débloqué dès le lancement de l’application.

Un jeu en demi-teinte ?

Plutôt bien réalisé même s’il souffre d’une simplicité visuelle un peu trop facile (avec ce principe de teintes, tous les délires graphiques sont permis), Blendoku est donc vite lassant. Une fois la cent-cinquantaine de niveaux “Faciles” terminée, on passe au Normal sans grande convictions et avec une nette envie de s’arrêter là. Surtout que la difficulté est totalement en dent de scie avec des énigmes très logiques et faciles dans certains hauts niveaux.

Attention : en plus d’être original, Blendoku est réellement un bon concept et propose de longues heures de jeu à qui ne s’en lassera pas. Il faut juste être prévenu de la répétitivité et du manque de rythme de ce titre qui ne rate pas le coche du puzzle-game de qualité, mais ne peut pas en dire autant en ce qui concerne sa durée de vie avant désinstallation…

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Laisser un commentaire