Revivez la BBQ Game Jam de l’Est

L’association du COIN, le Comité d’Organisation des Interactivités Numeriques s’occupant de faire bouger vidéoludiquement les choses dans l’Est de la France, organise donc dès aujourd’hui de 9h00 et jusque 19h00 une grande Game Jam permettant à des équipes de 1 à 4 personnes de créer un petit jeu au gameplay n’excédant pas la dizaine de secondes. Le tout sera compilé pour créer une sorte de “Wario Ware” en fin de journée, entièrement disponible sur la toile ensuite.

bbqgamejamlogoLes places sont déjà prises, on vous en avait déjà parlé. Ils feront “salle comble” avec 43 participants au total. De notre coté, nous allons donc tenter de le suivre pendant toute cette journée et de vous en proposer un petit “journal de bord” avec des photos et pas mal de bons moments. Cela se passera en fonction de la disponibilité des participants, du bon fonctionnement de notre matériel, etc. Comme d’habitude, on y va à l’arrache, mais on compte bien vous vendre du rêve si vous êtes encore de ceux qui n’ont jamais tenté l’aventure de la Game Jam.

A bientôt donc pour la première mise à jour de la journée ! En attendant, pour le site officiel de l’évenement, c’est par ici que ça se passe.

9h30 – La Keynote est en ligne !

Les participants sont accueillis avec une petite vidéo de trois minutes mettant en scène Alchymi, développeur et habitué des Game Jam de l’Est. Monsieur prend le soleil pendant qu’il vous explique comment tout va se dérouler. Quelques conseils sont prodigués, un faux thème est annoncé histoire de ne pas être trop sérieux (imaginez les jeux qui seraient sortis du thème « Saucisse »…) et au final, c’est le Chat de Schrödinger qui sera le thème principal de cette première BBQ Game Jam.

Et maintenant, la Keynote plus “serieuse” guidée par Osamu Chadani de la société japonaise Gulti

11h00 : Idées en ébullition

Le thème est difficile et rappelons que le concept de cette BBQ Game Jam est de créer un petit jeu d’une dizaine de secondes, façon WarioWare. On entend les participants faire fuser les idées sans pour autant avoir un concept fixe, on a qu’une hâte : leur demander où ils en sont, ce qu’ils comptent faire. Mais pour cela, on va attendre la pause de midi. La Game Jam ne dure même pas 24h, leur temps est précieux !

En attendant, voici une petite galerie photo des lieux, spacieux, pratiques et aujourd’hui pleins de créativité…

12h30 – Quelle technologie utiliser ?

C’est l’heure des pizzas et pour l’occasion, on a fait le tour des équipes pour savoir quels programmes ils utilisent dans leur projet. Comme prévu, c’est très diversifié : une équipe utilise Game Maker et Stencyl alors que la plupart se servent tout simplement de Javascript et Photoshop. On a aussi trois équipes en Unity 3D, un peu de Gimp, de l’Illustrator et des personnes qui aiment vivre dangereusement en utilisant Scratch qui n’est autre qu’un programme de création d’abord destiné aux enfants, ou encore ShiVa 3D.

Comme vous pouvez le voir, il y a donc de tout dans une Jam et ceux qui ne sont pas particulièrement à l’aise avec les programmes “à la mode” peuvent sans aucun problème se servir de leurs logiciels favoris. Avis aux amateurs…

14h00 – BBQ Game Jam : la Genèse

Depuis plus d’un an maintenant, le COIN tente de proposer des événements originaux autour du jeu vidéo dans l’Est de la France. Cette année, en Janvier, ils nous avaient proposé l’organisation de la Global Game Jam à Epitech Nancy. Les retours furent bons, mais plusieurs potentiels créateurs en herbe ont été très réfractaire au concept, pensant qu’ils n’avaient pas le niveau, que 48h était trop contraignant. Du coup, COIN a eu l’idée d’un événement intermédiaire, reprenant le concept de la Global Game Jam mais avec une ambiance « Barbecue » plus relax. Cela permettrait de voir des gens qu’on ne verrais pas forcément en Global Game Jam.

Résultat : aujourd’hui, c’est 43 participants (toutes les places sont parties, timidement au début puis très rapidement quelques mois après l’ouverture des inscriptions) dont la moitié est entièrement « nouvelle ». On retrouve les habitués des éventements du COIN, les adhérents, mais l’objectif même de ce concept semble avoir porté ses fruits. On peut donc espérer voir cet événement devenir annuel.

Des jeux de 10 secondes en moins de 20 heures de créations, tout cela compilé en un seul programme «  à la Wario Ware » et rendu public sur la toile : l’objectif est beau, mais aussi difficile. Normalement, le framework open source proposé permettra tout type de contributions mais certaines erreurs peuvent apparaître, surtout pour l’utilisation de logiciels plus « originaux ». C’est pourquoi rendre libre le résultat final peut aussi permettre aux bidouilleurs de la toile de corriger les petits bugs, de sublimer la chose, etc. Le monde du libre a ses avantages habituels.

Le COIN proposera d’autres éventements comme des séminaires, dont le premier (avec Elisée Maurer, le concepteur de Craftstudio) est toujours disponible en vidéo. A l’avenir, des développeurs comme Alchymi (que vous pouvez voir dans la vidéo d’introduction de cette BBQ Game Jam) pourraient proposer des séances d’initiation à Unity. Aussi, des soirées « jeux indépendants » ou les créateurs viennent avec leurs jeux pour les montrer aux plus curieux, seront de la partie dans les mois à venir. COIN ne chôme pas et je peux vous garantir qu’en tant que nancéien, cela fait réellement plaisir de voir l’Est se bouger toujours davantage vidéoludiquement parlant !

Un peu publicité pour cette association ? Juste le temps de vous rappeler que les adhésions sont fixées à 15 € pour les étudiants et 25 € pour les autres, à l’année. Cela permet la gratuité des principaux événements et des réductions sur les autres. Évidemment, plus il y aura d’adhérents et plus ils pourront proposer des évenements de grande envergure donc, si vous voulez aider une petite association prometteuse, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

20:00 – C’est terminé et c’est un succès !

Oui, c’est facile de conclure ainsi mais c’est vraiment le cas. Plus d’une quinzaine de projets (certaines personnes ont conçu plusieurs jeux) seront donc compilés en un seul programme pour un Wario Ware très particulier. Désormais, les Jammeurs et quelques visiteurs font la tournée des projets (qu’on vous montrera si possible très bientôt en détails) et les avis s’échangent, l’amusement est au rendez-vous et le travail de toute une journée est exhibé avec plaisir. C’est encore une fois très particulier de voir, d’un point de vue de visiteur “Presse”, une telle énergie, un tel regroupement dans la bonne humeur, donner au final des titres certes particuliers, pas terminés, simples, mais amusants et créatifs. Comme d’habitude, les Jam ont cette ambiance qu’aucun autre rassemblement ne propose.

Barbecue sous la pluie, détente totale (on sent que certaines personnes se sont vraiment lâchées à ce dîner, suite à une journée de réflexion sur un thème apparemment pas évident à appréhender) encore une fois en tant que visiteur “privilégié” on se dit qu’on profite de tout cela gratuitement, sans rien créer. Et cela ne gène personne, au contraire : ils sont contents qu’on parle d’eux, quelle que soit l’audience, quel que soit le traitement. Et c’est fortement motivant pour la suite.

Jusque 22h00, les équipes tourneront pour jouer aux créations de leurs “frêres d’armes”. Le boulot d’une journée est exposé en quelques minutes, jugé quelquefois, souvent porteur d’échanges créatifs intéressants. Honnêtement, on a très hâte de découvrir la compilation finale ! Comptez sur nous pour vous en reparler et vous la proposer en téléchargement : c’est d’ors et déjà prévu.

Prochain rendez-vous pour le COIN ? La Global Game Jam 2014.

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

4 pensées sur “Revivez la BBQ Game Jam de l’Est

  • 01/09/2013 à 01:58
    Permalink

    Un évènement très intéressant que je répèterai volontiers.

    Ma première fois dans une Jame, ce n’est pas sans appréhension que j’y suis allé. Me posant un tas de questions. Étant autodidacte dans le domaine, mon niveau suffirait-il ?
    Puis finalement, on apprends à connaitre les autres participant et l’on découvre les compétences de chacun pour les exploiter au mieux dans le temps et le thème imposé. Les discussions avec les autres équipes permettent d’apprendre énormément, de découvrir d’autres façons de faire et de partager nos retours d’expérience réussies ou ratés que l’on fini toujours par surmonter.

    Mon seul regret sera mon espace de travail merdique sur un portable emprunté pour l’occasion. Mais je serai mieux préparé pour la prochaine Jame.
    Si des graphistes lise ceci, venez :) Nous avons besoin de vous ! Nous autres développeur, perdons trop de temps à faire des dessins ridicules.

    Répondre
  • 01/09/2013 à 13:08
    Permalink

    C’était vraiment super, comme chaque fois d’ailleurs. C’est toujours un super moment pour se faire de nouveaux amis et rigoler. Par contre, je suis aussi à la recherche d’un graphiste pour la prochaine fois ;)

    Répondre
  • 11/09/2013 à 14:02
    Permalink

    Beau résumé et belle expérience.
    Je conseille à tout le monde de tenter l’expérience ça permet d’avoir une journée de créativité à l’état pur, ce qui est très rafraichissant.
    Vivement les prochaines éditions :)

    Répondre

Laisser un commentaire