XCOM : The Bureau

The Bureau : XCOM Declassified est un jeu de tir à la 3e personne (TPS pour les intimes) développé par 2K Marin (Bioshock) et édité par 2K Games dans lequel il vous faudra repousser une invasion alien. Il est disponible sur Steam pour 49,99€. Première chose qui frappe, c’est un TPS. On n’avait pas vu de TPS dans la série depuis le très (très) moyen (et oubliable) XCOM: Enforcer. C’est donc un pari risqué que d’essayer de proposer quelque chose de nouveau (oui oui, oublions Enforcer je vous ai dit) dans la série. Pari réussi ?

L’art du Third Person Shooter

Passons outre le développement un peu chaotique du titre (à la base, le jeu était prévu d’être un FPS) et voyons de quoi il en retourne. Alors ce XCOM, il est bon ou pas ? Et surtout, mérite-t-il le titre de XCOM ? Bien qu’il ai été descendu de toute part par la “presse spécialisée”, à titre personnel, je l’ai vraiment beaucoup aimé. Le jeu n’est pas exempt de défauts, certes, mais en fan de la série des XCOM, on ne peut qu’apprécier le fait de participer à la création du bureau.

On se retrouve donc dans une Amérique des années 60 à repousser une invasion alien (bien supérieurs en nombre, évidemment) et disposant d’une technologie bien plus avancée que la notre (sur le papier). C’est vraiment cliché, mais la sauce prend, et puis à quoi d’autre peut on s’attendre de la part d’un XCOM ? On ne va donc pas plus s’attarder sur son scénario, qui vous réservera tout de même quelques surprises. Techniquement, le jeu est vraiment propre, l’univers est très kitch et coloré, et il tourne très convenablement sur un PC de moyenne gamme. Certains parlent de problèmes d’optimisation avec chute de framerates à la clé, je n’ai personnellement eu aucun souci de ce côté. En revanche, j’ai trouvé la VF très inégale, certains personnages étant vraiment très mal doublés.

Là ou un XCOM: Enemy Unknown vous laissait la liberté de gérer votre base comme bon vous semble et de choisir vos missions, il faudra malheureusement vous contenter de suivre l’histoire dans The Bureau. Il y a bien quelques missions secondaires par-ci par-là afin de débloquer de nouvelles armes et éléments de customisation pour votre équipe, mais vous êtes quand même plus ou moins guidé du début à la fin. Customisation pour son équipe ? Eh bien oui, il vous faudra recruter des hommes pour former une escouade qui vous accompagnera au combat. Vos acolytes (au nombre de 2) gagneront de l’expérience et monteront en niveau, ce qui leur permettra de débloquer de nouvelles compétences, tout comme dans XCOM: Enemy Unknown. Et tout comme dans ce dernier, la mort est définitive. Si vous perdez un homme, il faudra le remplacer par une recrue.

Chaque homme est remplaçable !

Si sur le papier, ce système est génial, dans les faits, c’est une autre histoire. Premièrement, le jeu vous permet de réanimer vos camarades tombés au combat (pendant une durée limitée), ce que vous vous empresserez d’essayer de faire si vous perdez un homme. La mort n’est donc pas si définitive que ça. Et si pour une raison x ou y vous ne parvenez pas à réanimer votre camarade, vous êtes pratiquement assurés d’y rester. En effet, le gameover survient dans 9 cas sur 10 alors qu’on tente justement de réanimer un camarade… Du coup, retour à un checkpoint et on retente le combat avec tous ses hommes. On ne ressent donc pas réellement le stress qu’on avait dans un XCOM: Enemy Unknown (qui permettait, si on ne jouait pas en mode “homme de fer”, de reprendre une ancienne sauvegarde, mais qui ne résultait pas automatiquement sur un gameover à la moindre perte dans nos rangs).

Le jeu souffre également de quelques soucis de cohérence, et trouver de nouvelles armes et sac à dos ne vous fera ni chaud ni froid tant on à l’impression que seules les compétences vous font réellement évoluer. Les niveaux sont une succession de couloir, on avance, on fight, on avance, on fight. Dit comme ça, ça peut paraître très rébarbatif, mais les zones de combats sont (un peu) plus ouvertes et permettent de mettre en place quelques tactiques.

Mettre en place des tactiques ? C’est là tout le coeur du gameplay. XCOM vous permet, via une pause active (un peu comme dans Mass Effect), de donner des ordres à vos compagnons, afin par exemple de contourner l’ennemi, placer des mines ou des tourelles, jeter des grenades, etc. Les capacités sont très variées (et vraiment complémentaires) selon le type de personnages que vous choisirez dans votre escouade (Sniper, sapeur, commando, etc). Tous les petits défauts que j’ai pu trouver au jeu ont pour ma part complètement été gommé par ce système, qui rend les gunfights vraiment tactiques, que ce soit face aux ennemis classiques, qui sont généralement en surnombre par rapport à vous, ou face aux mini-boss.

Intelligence très artificielle

Ce n’est pas une IA un petit peu à la ramasse qui viendra entacher le plaisir, du moment qu’on ne laisse pas trop nos hommes se débrouiller (ils ont une assez forte tendance suicidaire si on ne leur donne pas d’ordre, mais ils obéissent au doigt et à l’oeil si on s’en occupe). Concernant les ennemis, ils sont assez variés, et les fans de la série ne seront pas dépaysés. L’IA des ennemis est également un petit peu défaillante, mais bon, ce sont des aliens après tout, ils ne raisonnent pas comme nous ! Plus sérieusement, un ennemi qui est censé tanker va tanker, et un ennemi fragile restera plus ou moins à couvert, mais ils se laisseront facilement déborder et se feront systématiquement surprendre lorsque vous enverrez un homme les contourner.

Certains ennemis ont cependant la fâcheuse habitude de se cacher et vous spammer de grenade. Facile à éviter pour vous (et encore, ça vous fera sortir à découvert et vous exposera aux tirs ennemis), j’ai parfois comme l’impression que vos acolytes sont complètement aveugles… Comme je vous le disais un peu plus haut, il faudra bien les microgestionner, jusqu’à leur déplacement si vous tenez à leur (et donc indirectement la vôtre) survie.

Oui, ça fait beaucoup de défauts, mais si vous êtes fans de la série des XCOM, ce jeu apporte un point de vue différent, et il est vraiment super sympa à jouer, les gunfights sont vraiment classes, les décors et environnements traversés sont superbes. Si en revanche vous ne connaissez pas la série, et que vous avez envie de vous y mettre, je vous redirige vers Enemy Unknown. Oui, ce n’est pas du tout le même style de jeu, mais l’univers est le même et vous permettra de mieux vous imprégner de cette ambiance propre à la série.

En conclusion, si vous ne connaissez pas la série ou si vous cherchez un excellent TPS en tout point, The Bureau n’est pas celui qu’il vous faut. The Bureau est à jouer par ceux qui connaissent et apprécient l’univers, qui pourront lui pardonner ses (nombreux) petits défauts, ou à la limite par quelqu’un en manque de TPS tactiques (avouons que ça ne court pas les rues). Pour ma part, c’est un très bon TPS tactique avec une ambiance forte qui m’a fait passer un très bon moment !

Canardu57

Canardu57

Je suis un jeune geek de 26 ans passionné par l’univers du jeu vidéo et de tout ce qui tourne autour.
Canardu57

Les derniers articles par Canardu57 (tout voir)

Laisser un commentaire