Tangram Style

Le Tangram (en occident), est un jeu de réflexion chinois nommé le Qi Qiao Ban, c’est-à-dire “le jeu des sept plaques de l’habileté”. Le concept est simple : sept pièces sont découpées d’une forme géométrique et il faut ensuite recomposer cette même forme avec les pièces qu’on possède. Simple sur le papier, le jeu est vite complexe lorsqu’il est découpé de façon diabolique…

Les bases du jeu de puzzle

Tangram Style débarque sur Nintendo 3Ds avec la ferme intention de rappeler à tout le monde ce qu’est ce jeu ancestral. L’idée expliquée ci-dessus est donc reprise dans quatre modes de jeux différents : le mode classique vous permet de réaliser des formes géométriques, le mode Enfant vous simplifie la vie en vous disant où poser vos formes et en permettant des rotations de pièces “guidées”, le mode Challenge vous demande de réaliser 10 figures en un minimum de temps et enfin, le mode “One Touch” ne vous permet plus de bouger votre pièce une fois que vous l’avez posé quelque part à l’écran. Ce dernier mode est évidemment le plus diabolique.

On regrettera, pour commencer, que ces modes et le jeu dans sa globalité ne proposent aucune explication du gameplay et des objectifs à atteindre. Le jeu n’est pas bien pratique à découvrir et il faudra un petit temps d’adaptation. Reste que le concept est assez banal et donc plutôt facile à prendre en main.

Des totems à collectionner

Plusieurs “succès/trophées/achievements” et autres diminutifs de récompenses fictives sont au rendez-vous, ici nommés Totems. Il y en a plus d’une vingtaine et ils vous sont proposés lorsque vous atteignez certains niveaux, que vous réussissez plusieurs puzzles d’affilée, etc. Avec 36 Tangram par mode de jeu, la durée de vie est honorable même si évidemment, les amoureux du genre en demanderont toujours davantage.

Reste que le titre est bien réalisé, mais clairement quelconque. Ce n’est pas une tare ni même un reproche, tant le Tangram n’est pas le genre surreprésenté sur nos consoles, mais on ne peut s’empêcher de penser qu’un peu de folie ne lui aurait pas fait de mal. En soi, si vous aimez le genre, c’est tout de même un bon petit titre “passe-temps” à garder dans sa console.

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.