Interview – Júlia Inzsöl (Neocore Games)

La PR Manager des développeurs du hack’n slash The Incredibles Adventures of Van Helsing répondent à nos questions sur le futur de la franchise et son DLC récemment sorti. Il va falloir compter sur Neocore Games dans les années à venir !

L'équipe de Neocore Games
L’équipe de Neocore Games

Bonjour à toute l’équipe de Neocore Games. Pour commencer, comment est né le studio ?

Neocore Games fut créé en 2005 par un groupe d’ami et aujourd’hui, une quarantaine de personnes y travaillent. Les fondateurs étaient des amis d’enfance depuis l’école et possédaient une boite d’édition de livres avant de fonder Neocore Games. Beaucoup de choses sont arrivées en 8 ans, l’équipe s’est agrandie avec de nouveaux membres et nous avons déménagé dans de plus grands et plus beaux bureaux, mais nous gardons ce groupe d’amis travaillant sur quelque chose qu’ils aiment et à laquelle ils croient.

The Incredible Adventures of Van Helsing est venu de nulle part. Êtes-vous heureux du succès auprès du public et de la presse ?

Nous avons sorti le jeu après avoir corrigé le jeu via les nombreux feedback de notre communauté de test. Nous avons cru en notre jeu et son histoire depuis le début, et il semblerait que nos fans et la presse l’aient apprécié aussi. Peut-être que nos fans considèrent Van Helsing comme un vrai héros, comme nous le voyons.

Combien de temps a duré le développement du jeu ?

Le concept est né il y a longtemps, mais nous avions d’autres projets en cours. Alors que nous travaillons sur King Arthur II, une partie de l’équipe a commencé à travailler sur le style artistique et l’histoire de Van Helsing. C’est donc assez difficile de préciser quand le développement de The Incredible Adventures of Van Helsing a débuté. La majorité de l’équipe a commencé à travailler sur Van Helsing en mars 2012, peu de temps après la sortie de King Arthur II

Quel fut votre plus gros challenge pendant ce développement ?

Ce fut la première fois que nous faisions un Action RPG après avoir créé quelques jeux de stratégie auxquels nous étions habitués. Cela voulait dire : de nouvelles possibilités, une intelligence artificielle différente et toute une base de fans aux demandes tout à fait originales. Nous voulions leur donner quelque chose de nouveau et d’innovant avec toutes les bonnes vieilles choses qu’ils aiment dans ce genre de jeux.

Le Thaumaturge, la nouvelle classe disponible en DLC
Le Thaumaturge, la nouvelle classe disponible en DLC

Parlons de Thaumaturge, le dernier DLC en date. Quelles sont ses nouveautés ?

The Thaumaturge lui-même est le plus gros ajout de ce DLC puisqu’il s’ajoute en classe jouable. C’est un personnage de type magicien avec une tonne de pouvoirs magiques et d’auras mortelles. Il vous propose une expérience de gameplay totalement différente avec des étonnantes et spectaculaires scènes. Le DLC contient aussi quelques nouvelles petites quêtes et de nouveaux endroits à explorer. Et n’oubliez pas que vous pouvez importer votre personnage du jeu principal dans la suite et croyez-moi, le mage Van Helsing est vraiment “badass”.

Cette nouvelle classe est jouable en solo ?

Vous pouvez jouer avec le Thaumaturge en solo comme en multijoueur comme vous le faites avec la classe de Chasseur de base. Évidemment cette fois, un Chasseur et un Thaumaturge peuvent s’allier contre les montres et aucun ennemi ne peut rivaliser face à ce duo mortel.

Le jeu est continuellement abreuvé de patchs et de DLC. D’autres sont prévus après Thaumaturge ?

Même si nous travaillons sur la suite du jeu, nous avons quelques surprises encore en cours de finalisation pour ce premier opus. Bientôt nous proposerons un DLC avec une nouvelle classe : l’Arcane Mechanic. Comme pour le Chasseur et le Thaumaturge, Borgovia (l’endroit où se situe l’action du jeu) a besoin d’un héros capable de maitriser les sciences les plus bizarres, pouvant contrôler ces étonnantes machines et toutes les merveilles que la mécanique peut apporter.

L'artwork annonçant la venue de Van Helsing II
L’artwork annonçant la venue de Van Helsing II

Parlons un peu de Van Helsing II…

Nous travaillons très dur sur cette suite, c’est certain. Cela reste une version Alpha pour l’instant, mais il va y avoir beaucoup de changement dans ce second jeu, notre équipe a donc encore beaucoup de choses à faire avant que les fans puissent mettre leurs mains dessus.

Quelle est la chose que vous avez apprise du premier opus, qui fera du second un meilleur jeu ?

Le retour de nos fans et des médias fut d’une grande aide pour améliorer notre jeu. Je peux promettre que nous garderons le meilleur, comme les nombreux Easter Eggs, l’humour, la musique et l’adorable Katarina. Heureusement, nos fans aiment la plupart des choses que nous préférons dans le jeu, mais évidemment, nous devrons aussi faire quelques changements. Par exemple il semblerait qu’un Chasseur spécialisé en mêlée et à distance ne soit pas assez pour la communauté, cette suite aura donc plus que deux classes et l’une d’entre elles, le Thaumaturge, est donc désormais jouable dans le premier jeu. L’histoire sera aussi beaucoup plus complexe dans Van Helsing II et… Oh, il y a énormément de choses dont je voudrais parler, mais c’est trop tôt.

Peut-on espérer un gameplay plus innovant ?

Les principes de bases de l’Action RPG sont des choses que nous voulons conserver. Néanmoins le jeu aura bien quelques nouveautés de gameplay pouvant diversifier l’action, comme la possibilité d’utiliser plusieurs compétences actives en même temps, des groupes d’ennemis qui pensent “ensemble”, davantage de parties de Tower Defense et autres petites choses innovantes qui améliorer l’expérience de jeu.

L’histoire continue là où elle s’est arrêtée dans le premier jeu ?

Oui, le second jeu commencera peu de temps après les événements du premier. C’est une trilogie donc, si vous jouez toutes les parties vous pourrez suivre l’histoire du héros du début et le voir s’améliorer de plus en plus à chaque monstre qu’il affronte. Dans le premier jeu, il vient juste de terminer sa quête contre le scientifique fou et désormais, il va devoir s’occuper d’un bien plus gros problème.

La date de sortie est plus ou moins fixée ?

Nous n’en sommes pas encore certains, nous ne voulons pas nous précipiter et prendre le risque de ne pas le sortir pour Noël ! Voyez à quel point nous sommes courageux… Blague à part, il sortira quand il sera prêt.

Avez-vous déjà pensé sortir le jeu sur d’autres plateformes ?

Nous avons une version Xbox 360 dans les cartons donc ne soyez pas inquiets : cela reste dans nos objectifs et nous travaillons dessus.

Merci à vous pour cet entretien !

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.