KAMI

L’Origami est toujours source de remue-méninges intensif et ce n’est pas transformé en puzzle-game que les choses vont changer ! Les créateurs de LUME reviennent sur tablettes et PC pour nous faire rager devant une certaine difficulté…

L’Origami, l’ami des touts petits ?

C’est l’histoire de… Non, je plaisante, il n’y a pas d’histoire. KAMI, c’est un puzzle-game transfuge de l’iOS et de l’Android qui vient de débarquer sur PC en tentant d’amadouer les amateurs du genre. Dans une réalisation vraiment soignée et exquise, autant visuellement que musicalement, KAMI propose de placer l’origami en thème visuel pour permettre à un gameplay assez basique de se mettre en place.

Plusieurs tableaux sont composés de cases, chaque case ayant une couleur différente. Il faudra “remplacer” ces cases de couleurs par une autre, sachant que chaque case adjacente de couleur identique sera elle-aussi remplacée par la même couleur. L’objectif étant d’unifier l’entièreté du tableau en moins de coups possible. Et rapidement, la difficulté est redoutable puisque vous n’avez le droit qu’à deux types de réussites… Le “Perfect”, donné au cas ou vous trouveriez la solution unique et ultime, puis le “Ok” récompensant une résolution en un minimum de coups défini. Sinon, c’est l’échec et il faudra tout recommencer.

Classique mais efficace

Évidemment, il est possible de redémarrer un tableau à la volée mais aussi d’acheter (contre des points à obtenir au fil du jeu) quelques indices de résolution. Aussi, la petite centaine de tableaux disponibles propose de gros défis bien difficiles à base de nombreuses couleurs et de formes géométriques hallucinantes sur fonds noirs et blanc. Il y en aura pour tous les types de masochistes du Puzzle-Game !

KAMI ne révolutionne absolument rien malgré sa réalisation originale, mais reste un bon petit jeu de réflexion. On en attend pas grand-chose en le lançant et on se retrouve avec “un titre de plus” dans le genre, mais c’est aussi et surtout un jeu plutôt réussi dans son ensemble. Son seul problème, en l’état, c’est qu’il se réserve avant tout pour les tablettes tactiles et qu’il a beaucoup moins d’intérêt et d’impact une fois joué sur nos PC. Choisissez-bien votre plateforme, donc. Surtout sur la version PC coute un poil plus cher.

Skywilly

Skywilly

Rédacteur en chef collectionneur de Skylanders et qui passe beaucoup trop de temps sur ces briques Lego. Heureusement qu'il y a des petits jeux pour s'évader ! Auteur de Le jeu vidéo indépendant en 2015 : Portraits de créateurs
Skywilly

Laisser un commentaire