Munin

Le saviez-vous ? Le corbeau est le plus intelligent des oiseaux, et probablement un des animaux les plus futés sur terre. Oui j’aime assez étaler ma culture comme ça. Est-ce que vous savez aussi que le genre du puzzle-game est saturé de titres plus ou moins bons sur tous les supports ? C’est d’ailleurs un peu dommage pour Munin qui est sorti en catimini sur Steam alors que c’est édité par Daedelic Entertainment quand même. Avec ce test j’espère vous faire connaître ce jeu, car nous allons nous immerger dans l’univers de Munin.

Le corbeau est un renard

Dans la mythologie nordique, Hugin et Munin sont les corbeaux messagers d’Odin. Ils survolent Midgard et lui rapportent ce qu’il se passe. Sauf qu’un jour, Loki transforme Munin en jeune humaine. Commence alors une quête pour que cette dernière récupère ses plumes afin de retrouver sa forme originelle.

Inutile de dire que la prétention de Munin n’est pas de raconter une histoire. Dans les faits c’est même un jeu très simple. On y incarne notre infortunée, forcée de se déplacer sur deux jambes dans des niveaux bourrés de phases de plate-formes. Mais le jeu de Gojira est avant tout un puzzle-game. La subtilité ici c’est que chaque niveau est composé d’un certain nombre de cases que nous allons pouvoir faire pivoter, le but étant de récupérer toutes les plumes placées dans ce dernier. On comprend très vite ce que l’on doit faire et on aura tôt fait d’expérimenter de nombreuses combinaisons de rotation pour parvenir à nos fins et avancer au prochain casse-tête. Par contre la difficulté sera au rendez-vous et il faudra se montrer futé pour triompher des différents chapitres du jeu.

Même pas en peinture !

La force de Munin est de varier les plaisirs. Chaque chapitre se repose sur un gimmick particulier qu’il faudra apprivoiser pour avancer. Il s’agira par exemple de jouer avec des liquides, des rochers, voire d’alimenter des plate-formes avec de l’énergie (bien entendu, tout ce beau monde réagira différemment en fonction des rotations). Cette progression très découpée fonctionne très bien dans Munin car dès lors qu’on chope le truc du chapitre, on passe au suivant avec une nouvelle mécanique à apprendre. C’est une franche réussite. En revanche j’ai pesté sur la gestion des sauts très étrange du jeu. Bien souvent il m’est arrivé de mourir de façon stupide alors que le saut était très simple. En soit c’est rien du tout, mais la mort est très punitive dans Munin car il faut recommencer le niveau de zéro… Toutefois ces moments de frustration ne gâchent pas le plaisir que l’on a à parcourir le jeu, surtout que le level design est extrêmement intelligent.

Oui, Munin est un régal à terminer. Le titre de Gojira se présente sous la forme d’une peinture un peu abstraite animée en quelques frames (pour le fond des niveaux). Le cachet “nordique” y est et la patte graphique est tout simplement superbe. Munin est beau et dépaysant. Chaque chapitre se base sur un des endroits gardés par l’arbre-monde de la mythologie scandinave. Ainsi nous pourrons admirer la verdoyante Midgard, le glacial Niflheim, ou l’inquiétant Heilheim. La musique n’est pas en reste et souligne de façon subtile les différents puzzles. C’est peut-être un détail mais une musique prise de tête n’est pas nécessaire quand les niveaux traversés sont complexes. Ici tout est propice à la détente et la réflexion.

Vous l’aurez compris j’ai adoré Munin. Je pense que je l’aurais même encore plus adoré sur support tactile (PSVita par exemple) car son gameplay à base de cases à tourner dans tous les sens s’y prête à merveille. Munin est beau, intelligent dans sa construction et varié. J’ai même franchement adoré la bande-son qui est une leçon pour ceux qui cherchent à poser une ambiance propice à la réflexion. Amateur de puzzle-game vous pouvez foncer la tête baissée. Quant aux autres… Pourquoi vous lisez ce test en fait ?

FrereT0c

Moine scribe Chaotique bon. Toujours là pour causer Blade Runner. Sait jongler avec des bananes.

3 pensées sur “Munin

  • 22/07/2014 à 12:31
    Permalink

    Il y a une démo sur Steam, je vais tester ça de suite vu la réussite que ça semble être!

    Répondre
  • 22/07/2014 à 13:33
    Permalink

    Et dans le même genre, je conseille Molecats, même “mécanisme de puzzle à cases pivotantes” mais en plus complexe.
    (donc, démo terminée: chouette ambiance nordique, puzzles sympa; bref, bon petit jeu!)

    Répondre
  • FrereT0c
    22/07/2014 à 23:57
    Permalink

    Content que ça t’ai plu :)

    Je jetterai un oeil à Molecats, ça peut être sympa aussi !

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.