Preview – Silence : The Whispered World 2 (GamesCom 2014)

Avec Silence, Daedalic tente d’explorer à nouveau l’univers intriguant de The Whispering World, avec en prime dans ses bagages des graphismes qui le sont tout autant. Explications.

The Whispering World peut sans doute avoir été critiqué sur bien des choses, mais très certainement pas sur sa magnifique plastique. Alors que le monde ne semble jurer que par trois dimensions, les gars de Daedalic avaient préféré n’en mettre que deux pour un résultat absolument merveilleux.

Silence décide pourtant d’abandonner la glorieuse 2D pour de la 3D, sauf qu’il y a un piège. Pour lui, ils ont développé une technologie très particulière qui consiste en des objets rendus en 3D sur lesquels sera projeté une image en 2D, et force est de constater, après l’avoir vu tourner devant mes yeux, que le résultat est époustouflant. Cela permet à Silence d’utiliser quelques mouvements de caméras pour donner une réelle impression de profondeur, tout en gardant ce côté peint à la main que pouvait avoir The Whispering World et qui en faisait le charme. Et force est de constater que le résultat est plus que magnifique.

Ses graphismes absolument délicieux ne doivent cependant pas nous écarter du sujet, car aussi coloré soit-il, Silence nous racontera l’histoire sombre et tragique de Noah, le vrai nom du héros de The Whispering World, et de sa petite sœur Renie, alors que la guerre fait rage, et que les bombes pleuvent au-dessus de leurs têtes. On nous promet un récit tout sauf léger, malgré l’apparente bonhomie des personnages. Un retour dans le monde du premier opus est également prévu pour répondre à certaines questions visiblement restées en suspens.

Noah et sa sœur seront les deux personnages jouables de cette aventure, et Daedalic compte bien utiliser la différence d’âge de ces deux-là pour proposer deux façons de jouer. Noah, plus âgé, plus fort et plus grand, sera forcément capable de faire des choses que sa petite sœur ne saura pas. Renie pourra par contre trouver de l’aide auprès de Spot, la petite chenille déjà présente dans le premier volet des aventures de son frère. Spot est en effet capable de se transformer en plusieurs choses différentes. Elle apportera aussi un point de vue différent de son frère, ce qui lui permettra d’aborder les puzzles d’une autre façon.

Sur certaines énigmes, chacun de nos deux héros devrait pouvoir apporter sa solution, sur d’autres, ils devront travailler ensemble. Visiblement, Daedalic semble réellement vouloir jouer sur le fait d’avoir deux personnages, et donc deux perspectives possibles. Dans les faits, s’il sera possible de changer pour Noah ou Renie à l’envie, à d’autres moments, le jeu nous l’imposera pour les besoins de l’histoire. D’ailleurs, les actions seront intuitives et contextuelles, sans pour autant nous offrir la solution sur un plateau d’argent nous promet-on. Le but est que les énigmes s’inscrivent en continuité dans la narration visiblement. C’est compréhensible, mais on espère tout de même que cela ne nous rendra pas la tâche trop facile.

Silence est prévu pour une sortie aux alentours de janvier ou février 2015.

Vasquaal

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.
Vasquaal

Laisser un commentaire