War Thunder – La mise à jour 1.43 et au-delà

Titre important pour Gaijin, War Thunder continue son bonhomme de chemin, mises à jour après mises à jour, toujours dans l’optique d’offrir plus de contenu à ses joueurs. Pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, il s’agit d’un jeu multijoueur en ligne reposant sur des combats air-terre-mer, avec avions, tanks et bateaux, tout en étant agréable à l’œil pour ne rien gâcher. Parmi les nouveautés, le support de l’Oculus Rift est sans doute le plus intéressant.

Si vous êtes fan de guerre totale, notamment à bord de véhicules de légendes, War Thunder devrait vous convenir. Pour vous en faire une idée par vous-même, sachez qu’il est disponible gratuitement, sur PC et PS4.

A partir de la mise à jour 1.43 et suivantes, du nouveau contenu viendra étoffer un peu plus un jeu semblant déjà bien fourni en la matière. Ce ne sont pas moins de quatre nouveau tanks et quatre nouveaux avions qui viendront s’ajouter à la liste, comme le F7F-1 Tigercat. Niveau combat, les tanks pourront désormais être pourvus de plusieurs nouvelles tourelles d’attaque, augmentant de fait leur létalité et leur champ d’action. Pour le dépaysement, aucune crainte, car les moteurs pourront vrombir du côté de deux nouvelles localisations, la Norvège et la Pologne.

Un des changements majeurs est désormais l’intégration de contenu créé par la communauté. Pour l’instant, cela prendra la forme de camouflages que les joueurs pourront concevoir eux-même pour leurs véhicules, et l’exposer à la vue de tout le monde en jouant. Cependant, Gaijin ne prendra que les plus populaires et les plus respectueux qui soient vis à vis de l’époque dans laquelle War Thunder prend place. Sur un principe similaire à ce qui se passe sur d’autres free to play, comme Team Fortress 2, les camouflages retenus verraient leurs concepteurs se voir reverser une partie des revenus.

Sinon, le reste des ajouts est sans doute plus convenu ou attendu, mais tout de même bienvenu. Un mode de course sera présent, pour varier les plaisirs. Ce qui fut montré consistait en une course d’avions passant dans des cercles. Côté destruction, War Thunder verra son système amélioré permettant de détruire bâtiments et cie avec plus de précision. Une nouvelle killcam offrira désormais une vison type rayons x, avec suffisamment de détails et d’aides visuels, pour permettre au joueur de savoir par qui et surtout de quelle façon il a été éliminé. Il ne reste plus qu’à parler du nouveau système de prévisualisation de l’armure des tanks, par exemple, permettant maintenant d’en voir chaque morceau pour savoir avec précision dans quelle état ils sont.

Le meilleur restant pour la fin, avec le support de l’Oculus Rift. Disponible à l’essai lors de cette présentation, il pourrait effectivement offrir une expérience renouvelée, et sans aucun doute plus immersive si correctement intégré. Etant loin d’être terminé sur ce point, il faudra cependant attendre avant de pouvoir juger sur pièce, avec un Oculus commercial si possible, le DK2 n’offrant pas encore une résolution suffisamment satisfaisante.

Vasquaal

Vasquaal

On dit de lui qu'il jouerait sur un clavier sans pavé numérique. De l'Apple IIe au pc survitaminé en gigahertz, il subtiliserait tel un ninja numérique le loot de ses potes dans les jeux en ligne pour mieux s'enorgueillir d'un "Muhahahaha". Certains disent même qu'il va se tatouer un jour "Aladin Snes is the best" sur la fesse gauche. D'autres disent simplement qu'il est fou.
Vasquaal

Laisser un commentaire