Preview – Wander (PC)

Les Meuporg font partis des quelques types de jeux auxquels je ne joue pas, ayant la sensation que le concept passe de tuer 10 sangliers dans la forêt à tuer 10 ours dans la montagne. Alors ne suis-je pas la personne la mieux placée pour vous parler de Wander, un MMORPG sans combat.

Je débute manette en main sur PS4 aux commandes d’un arbre humanoïde gigantesque, progressant lentement au travers d’une forêt absolument magnifique. Le personnage relativement lourd à déplacer se contrôle à la troisième ou à la première personne selon le gout de chacun pour apprécier la vue de cet univers qui nous fait enfin voir ce que la PS4 a dans le ventre. Bref c’est beau, on avance c’est beau, on avance encore et c’est… Bon c’est bien gentil tout ça mais il ne se passe pas grand-chose.

Insistant un peu, je découvre quelques ruines, un ersatz de temple puis un grand portail. En passant sous celui-ci : Oh magie, mon personnage se transforme en griffon ! Me voilà bien plus rapide, direction la plage et je prends mon envol. Le griffon se contrôle à la Sixaxis, évitez donc les vols après quelques bières sous peine de les voir s’envoler aussi. La vue d’au-dessus est splendide, c’est beau, on vol plus loin c’est beau puis… Ah on vous l’a déjà fait ?

Vous l’aurez compris Wander est un jeu d’exploration et de… euh… non juste d’exploration en fait. La carte représente plusieurs dizaine de kilomètres et au final 4 espèces permettront d’explorer eau terre et ciel. Au premier abord le concept peut sembler bancal mais souvenez-vous, combien d’entre vous ont joués à Red Dead Redemption en ligne avec des amis pour le simple plaisir de traverser de beaux paysage ensemble ? Bref l’univers est d’une beauté absolue, inspiré des îles océaniques (les développeurs sont australiens), reste à voir si le concept plaira auprès des joueurs.

Chezmoa
Me suivre

Chezmoa

Tous mes articles pour GSS sont sous licence Beerware.
Chezmoa
Me suivre

Les derniers articles par Chezmoa (tout voir)

Laisser un commentaire