2015 chez Focus Home Interactive

Il y a quelques jours de cela Focus Home Interactive, l’éditeur français, proposait de faire connaissance avec son catalogue 2015. L’occasion d’y retrouver les éternelles itérations annuelles de Farming Simulator, Pro Cycling Manager et du Tour de France mais également pas mal de nouvelles têtes ainsi que du jeu indépendant. C’est donc un line up plutot intéressant qui attend les joueurs. Comme Pix The Cat (version PC), Seasons After Fall, Etherium, Act of Aggression, Mordheim City of the Damed, Blood Bowl 2, Vampyr, Cities XXL, The Technomancer, Space Hulk Deathwing et enfin Battlefleet Gothic Armada. Un line up bien francophone qui annonce du bon pour cette année.

Petite précision tout de même, la majorité des titres présentés étaient à l’état alpha, voire de prototype et ceux-ci sont ainsi plus susceptibles de sortir en 2016 plutôt que cette année. Mais sans plus attendre on commence avec le jeu de Swing Swing Submarine.

unnamed (4)Seasons After Fall

C’est avec le jeu des créateurs de Blocks that Matter et Tetrobot & Co. que nous commençons. Le projet Seasons After Fall est en réalité dans l’esprit du studio depuis plusieurs années (depuis la création en fait) mais n’avait jusqu’ici jamais pu dépasser le stade de prototype. C’est donc une nouvelle version qui était présentée ici sous forme de petits ateliers afin de montrer les premières intentions de Game et Level Design que le jeu va offrir. Le titre se veut je cite “très axé sur l’exploration et une progression au rythme du joueur, accessible à tous” ce n’est donc pas un gros plateformer/Metroidvania, le jeu propose en effet de la plateforme et des énigmes basées sur les changements de saisons mais l’idée est plutôt de faire vivre un voyage au joueur. Ainsi après des années de péripéties en tout genre pour le studio c’est enfin confirmé, le jeu sortira finalement pour PC et consoles (pas plus de précisions sur lesquelles pour le moment) d’ici la première moitié de 2016.

B7zq9EhCUAAIGRHSpace Run Galaxy

Si vous êtes un habitué des event Pitch My Game organisés régulièrement à Paris, le nom Space Run vous rappelle sûrement quelque chose. Une première version du jeu y avait été présentée il y a de ça déjà un moment, puis une sortie l’an dernier, déjà accompagnée de Focus pour les petits indépendants. Et c’est avec une suite plus ambitieuse et des hangars plein d’idées que le jeu revient. Pour rappel Space Run était une espèce de Tower Defense présenté différemment, en effet votre vaisseau était constitué de plateformes vides et le challenge consistait à ajuster correctement ses aménagements à chaque run pour arriver le plus vite possible et en vie. Le concept de base est ici bien sûr toujours présent mais agrémenté de petits plus par-ci par-là. Et la mention Galaxy du titre y est pour beaucoup puisque c’est vers une version profitant du online que les développeurs se dirigent. Le jeu se jouera sur un serveur unique pour tous les joueurs qui navigueront de planètes en planètes grâce au même système de jeu que Space Run premier du nom mais avec plus de missions, de loot, des upgrades à débloquer etc.

Mais le online est lui la vrai nouveauté avec la possibilité “d’embaucher” des joueurs pour des missions. Ex: mon type de vaisseau ne correspond pas à une mission de run d’astéroïdes, je peux donc poster une annonce, un joueur y répondra, réalisera la mission, les rewards de la-dites mission me reviendrons ensuite et le joueur lui recevra sa rémunération déterminée au préalable. L’entraide est donc au cœur du jeu également grâce à de nombreuses quêtes coop et communautaires, les joueurs pourront également vendre leurs vaisseaux aux autres etc, une vrai petite société. Le titre est actuellement prévu pour la fin 2015.

unnamed (3)Cities XXL

Pour les amateurs de city builder, Cities XXL sortira cette année et est pour vous! Le principe est le même que le premier épisode, construire des villes gigantesques. Une seule taille de map: HUGE, autant de villes que l’on veut, jusqu’à 60 millions d’habitants par villes, plus de online obligatoire. Le jeu suit les principes de son ainé en en rajoutant une belle couche de simplicité d’utilisation (malgré une interface toujours un peu austère). On retrouvera ainsi la possibilité de réellement faire des villes autonomes si l’on s’organise bien (oui je te regarde Sim City toi et tes petites villes spécialisées). De nouvelles options de gestions sont également disponibles, la pollution sonore fait ainsi son apparition, avec des transports en commun plus pratique à utiliser/gérer. Les devs nous promettent aussi que la config minimale ne devrait pas être conséquente et permettra de jouer ses villes gigantesques même sans avoir une bête de compétition. Le titre est donc prévu pour cette année et si aucune interaction online n’est possible, l’équipe à cependant voulu faciliter l’accès au modding du jeu. Ainsi plus de logiciels 3D sont supportés et le jeu sera livré avec Steam Workshop.

unnamed (2)Blood Bowl 2

Ah le retour du jeu de Sport/Stratégie de Games Workshop sur PC, XOne et PS4 est bien prévu pour cette année. Le premier opus était déjà bien complet du coup on est en droit de se demander “quoi de plus dans celui-ci?” et bien malheureusement pas encore forcément assez. En effet avec seulement 8 races disponibles (Humains, Haut Elfes, Elfes Noir, Orcs, Skavens, Nains, Chaos et Bretonniens) le jeu ne fait pas le poids par rapport à la version précédente en terme de contenu pur. Cependant, le nouveau public semble être pour une fois la cible. Le mode temps réel est définitivement abandonné, mais le jeu au tour par tour est devenu bien plus clair avec une interface épurée tout en gardant des explications sur chaque possibilités de jeu se présentant.

Une campagne solo scénarisée fait aussi son apparition pour la première fois. Constituée de 15 matches aux cotés des légendaires Reikland Rivers, chaque match sera ponctué d’événements spécifiques poussant le joueur à utiliser des stratégies toujours plus complexes. La campagne semble ainsi servir de tutoriel géant aux nouveaux joueurs avant d’entrer dans le vrai Blood Bowl, le PvP. On retrouvera ainsi un marché de joueurs en ligne ainsi qu’un mode de création de ligue. Toutes les ligues seront online et si vous n’avez pas assez d’amis pour en fonder une vous-même vous pourrez participer à celles de la communautés ou même de Cyanide directement.

Le titre est donc très complet niveau multi mais on se sent un peu comme à la sortie d’un nouveau Sims, c’est nouveau, mais on avait 3x plus de contenu avec la version précédente. Cependant Cyanide promet une intégration bien plus rapide des nouvelles races qu’avec le précédent titre, à voir.

technomancerThe Technomancer

Spiders revient cette fois-ci non pas avec un jeu totalement nouveau mais avec un spin off de Mars War Logs. The Technomancer est donc toujours un RPG mais plus étoffé que son confrère. On y trouvera un système de stance de combat divisé en 4 styles correspondant plus ou moins aux 4 archétypes habituels des RPG. Mais également un système de dialogue plus interactif et offrant plus de possibilités que le premier, grâce notamment à des options de réponses se basant sur vos atouts, comme le charisme, la médecine etc… Et qui dit dialogues, dit choix et dit aussi quêtes à fins multiples. Le scenario est donc moins linéaire, l’on pourra également revenir dans les précédentes zones de jeu contrairement à Mars War Logs. Cyanide propose ainsi une expérience plus complète et attractive que son premier jet dans son univers Martiens, le jeu ressemble de plus en plus à un light Mass Effect sans fusils et ce n’est pas pour déplaire. Aucune date de sortie n’est pour l’instant prévue mais le titre sera proposé comme à l’habitude sur PC, XOne et PS4 sans doute pour fin 2015 ou 2016

unnamed (1)Space Hulk Deathwing

On attaque le haut du panier ici avec les grosses productions, ou du moins qui vont le devenir. C’est dont avec deux jeux à licence Warhammer 40K que l’on termine. Ici, Space Hulk, licence qui ne s’est toujours pas montré sous son meilleur jour et c’est cette fois si sous forme de FPS que Streum On Studio tente de transformer l’essai. L’équipe à déjà œuvré sur E.Y.E Divine Cybermancy, si vous vous en souvenez, un projet plutôt ambitieux sortie un peu de nul part mais au final assez impressionnant tenant compte de l’équipe de réalisation.

Mais sinon Deathwing c’est quoi ? C’est un FPS orienté multi (mais jouable en solo si vous êtes maso) vous jouez une escouade de Terminator (littéralement) qui arpente un space hulk pour en savoir plus sur un célèbre ex membre de l’unité Deathwing qui aurait disparut. Ceci présenté donc comme un shooter, le tout en couloir, très lent, aussi sombre que Doom 3, axé sur la tactique en équipe.

Le point fort vanté ici est l’IA évolutive des ennemis qui se regrouperont pour des attaques de masse si vous êtes trop fort ou bien de petites vagues sournoises et répétés. Ceci couplé a un système de fermeture de porte qui condamneront certains accès du niveau (pour vous et les ennemis) et vous obtenez un bon jeu pour passer vos soirée entre pote online. Seul hic, le multi ne comporte pour le moment que les maps de la campagne, les devs nous ont avoué plancher sur l’idée de maps générée aléatoirement, mais que ceci demandait beaucoup de travail et par conséquent aucun ne peut se prononcer sur son existence pour la sortie ou non (prévue pour fin 2015 pour PC, XOne et PS4).

unnamedBattlefleet Gothic Armada

Et on termine ici avec ce qui me semble être le plus gros jeu de cette présentation. En effet aucun jeu à licence 40K n’avaient l’air d’avoir reprit le flambeau abandonnée par la série Dawn of War jusqu’ici. Dirigé par les dév d’Etherium, Battlefleet Gothic Armada retracera la fameuse Guerre Gothique bien connue des joueurs de 40K. Et on parle plus ici d’un “jeu de bateau spatiaux” avec des éléments de stratégie temps réel. Les croiseurs se dirigent en effet en temps réel sur la map et se joue comme un peu comme le jeu Pirates. Le tout avec une surcouche de STR, pas de création d’unités cependant, ici la campagne ressemble plus au récent XCom. L’Empire gère tout son territoire qui va se faire manger par le Chaos petit à petit, impossible de gagner sur tous les fronts, le joueur devra faire des choix pour maintenir son armée en vie. La campagne joue ainsi presque toute seule et vous en subissez les conséquences, cela va de soit qu’il est tout comme dans XCom possible de perdre cette campagne.

Pas de création d’unité pendant les parties comme je disais, entre les combats le jeu s’oriente plutôt vers de la tactique, gestion. Des alliances seront mêmes possibles ou non suivant vos choix. Et un système de caractère permettra à vos capitaines de réagir différemment suivant vos ordres, ce qui entrainera des sanctions ou non de votre part. Tout ici est proche de l’univers froid et dur de 40K et on a eu l’impression de voir ce que tout le monde attends depuis Dawn of War 2. Tout du moins, j’ai un peu hypé tout le monde mais je rappel que le jeu présenté était à l’état de prototype et tout propos de cet article est donc sujet à changement dans l’avenir (même si on espère bien voir tout ceci dans le produit final!).

Voilà, pour son Line Up 2015, Focus gâte les joueurs de tous horizons avec des productions de tous niveaux et des jeux varié et plein de promesses. Et même si la plupart des titres sont en réalité prévu pour fin 2015 voir même 2016, on attends d’en savoir plus prochainement !

Laisser un commentaire