Chrome’s Dinosaur Runner 2014

Car c’est l’indépendant, mais pas que, on parle ici d’un jeu conçu par le géant Google dans le secret le plus total. Chrome’s Dinosaur Runner 2014 n’est pas le nom officiel mais comme il n’a pas vraiment de titre, il fallait bien en trouver une en priant très fort pour que ce dernier ne soit pas déjà sous copyright…

Run Rexy, Run !

On incarne alors Rexy, le petit dinosaure perdu qui tente tant bien que mal de retrouver quelque chose, et pour cela… il court, et il saute. Dans la plus grande tradition de l’infinite runner, le jeu contient un seul niveau. À chaque 100 mètres parcouru, une petite sonnerie retenti et la vitesse de course augmente. Graphiquement, Chrome’s Dinosaur Runner 2014 se présente assez simplement. Comme un bon vieux coup d’oeil sur le rétro, c’est sans rappeler l’ère des pixels que le Tyranosaure court à travers le désert esquivant tant bien que mal les cactus plantés çà et là dans le décor. Sa direction artistique en nuances de gris apporte quelque chose d’un peu chic, de coquet. Un seul bouton est nécessaire pour progresser et c’est ce gameplay qui fait la force du titre.

The Jurassic Connexion

Jouer à ce jeu, c’est une remise en cause de son état d’individu consommateur, c’est mettre un stop à l’adage qui dit “j’ai dépensé sans compter”. Car si vous aviez compté justement, vous n’auriez pas accès à ce jeu… Car vous auriez un accès à bonne connexion. En effet, le jeu est accessible seulement si vous tentez de charger une page sous Google Chrome alors que vous n’avez pas de connexion ou que votre bon FAI vous gratifie d’un nombre incalculable de perte de connexion durant vos journées de glande.  À noter qu’il est entièrement gratuit et ne propose aucun micro paiement, ce qui est toujours une bonne chose vu les tendances actuelles.

2 pensées sur “Chrome’s Dinosaur Runner 2014

Laisser un commentaire