Preview – Steredenn (Xbox One, PC)

Développé par les Français de Pixelnest Studio, Steredenn est un titre mixant shoot’em up horizontal et rogue-like. Abandonné par vos coéquipiers suite à l’explosion de votre vaisseau mère, vous n’avez plus qu’un seul but, éliminer tous les pirates se présentant à vous pour vous frayer un chemin vers la liberté.

Un titre totalement arcade

Dès les premiers instants, le ton est donné, l’expérience va être (très) nerveuse. Le vaisseau répond très bien, chaque explosion provoque une secousse à l’écran et la bande-son orientée métal donne envie de tout détruire.

Les commandes sont simples : un bouton pour tirer, un autre pour ramasser les armes (lâchées par les ennemis « cargos ») et le dernier pour alterner entre les deux armes que vous pouvez conserver.

Les graphismes tout en pixels sont un véritable régal pour les yeux. Vaisseaux, effets spéciaux et fonds spatiaux sont colorés et variés.

Le joueur possède 10 points de vie qui descendent assez vite car si une collision retire généralement un seul point, certaines attaques (notamment des boss) sont bien plus dévastatrices. Heureusement, terminer un niveau rechargera cette barre à fond.

Au niveau du scoring, détruire vos adversaires vous octroiera évidemment des points et vous bénéficierez d’un bonus si vous éliminez la vague entière, ainsi que d’un second si vous le faites sans vous faire toucher.

Vous n’aviez pas dit rogue-like ?

Pour permettre une rejouabilité infinie, les vagues d’ennemis sont générées aléatoirement à chaque partie. Lasers dont vous devez éliminer le générateur pour passer, vaisseaux avec boucliers, kamikazes, les adversaires sont assez variés et la découverte de chaque nouvelle vague est plaisante.

Pour corser le tout, certains événements peuvent s’ajouter, comme des météorites enflammées traversant l’écran à toute vitesse. Chaque niveau se terminera par l’affrontement d’un boss possédant de multiples patterns touffus qu’il faudra apprendre à esquiver.

L’autre composante aléatoire de vos parties sera les armes qui apparaîtront. Si certaines sont classiques (gros laser, fusil à pompe, tir évasif…) d’autres sont réellement originales et amusantes à utiliser (foreuse, tourelles tirant une sorte de gel, rayon de la mort…). Suivant ce que vous aurez la chance de récupérer, vous devrez adapter votre façon de jouer. La possibilité de ne pouvoir en conserver que deux vous obligera à souvent vous poser la question de savoir si oui ou non cette nouvelle arme que vous propose le jeu est réellement plus intéressante.

Avancement et sortie du jeu

Pré-commander Steredenn (en ce moment à 8,99$ sur le site officiel) donne accès à sa béta fermée. Déjà bien avancée, elle contient environ 25 armes différentes, 6 boss et un bon nombre d’ennemis de base.

Sauf retard, la sortie est prévu pour le début de l’été sur Xbox One et pour la fin de l’été sur PC/Mac/Linux (steam). Deux modes seront d’ailleurs ajoutés, l’arena pour s’entraîner contre les boss déjà rencontrés et les challenges, des défis mettant le joueur dans des conditions particulières (seulement trois tirs pour éliminer les ennemis, traverser un champ d’astéroïdes sans se faire toucher…).

J’ai vraiment adoré cette béta. Le jeu est beau, la bande-son envoie et l’ensemble est très dynamique et plaisant à jouer. Je n’ai qu’une hâte, que le jeu sorte pour poser mes mains sur la version finale. Amateurs de shmups (et les autres aussi) je vous conseille donc de vous jeter dessus, vous ne le regretterez pas !

Bestio

Fan de shmup, de hack'n slash et plus globalement de tout ce qui est typé arcade. Si je teste un jeu, il y a de fortes chances que ça explose de partout et que l'écran soit rempli de boulettes.

2 pensées sur “Preview – Steredenn (Xbox One, PC)

  • 29/03/2015 à 16:36
    Permalink

    Durant le live de présentation du jeu par Bestio, un dev du jeu était présent et a été stupéfait par la performance de celui-ci. Bestio avait réussi l’impossible, arrivé sur le final boss au même titre qu’un japonais avant lui…… par la suite, dans le tchat, on proposa un nerf de Bestio et non du jeu :D

    Encore merci Bestio pour la découverte et comme dis plus haut, un jeu génial ;)

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.